n°17 - janvier 2011

tous les numéros d'é-kilibre fleche lien

Meilleurs voeux

Editorial | Concours de dressage | Assemblée Générale | Reconversion spectaculaire | La phrase du mois
Endurance : nouveau CEI | Le Conseil du Cheval en Corse est en ligne | Nouvelle boutique | La photo du mois
Endurance : les vice-championnes | Dans la presse

Editorial

par Daniel Guglielmacci

L'utilisation du domaine public et du domaine privé :
une problématique des activités '"pleine-nature", en particulier des disciplines ou loisirs équestres d'extérieur

Je vous présenterai le cas de l'endurance équestre, vous laissant (et vous invitant) à nous faire part de votre expérience et analyse au sujet d'autres disciplines et loisirs équestres d'extérieur.

Par définition, l'endurance équestre se pratique en extérieur, hors structures fixes et pérennes. En effet, il est rare que l'organisateur soit propriétaire ou gestionnaire du foncier nécessaire à l'établissement d'un parcours adapté à l'organisation d'un concours. Les longueurs de pistes équestres praticables en compétition (vitesse moyenne 12 à 15 km/h) doivent cadrer avec les distances totales de 10 km à 200 km, différentes par type d’épreuve, en utilisant des étapes de 10 à 45 km. Par exemple le petit tableau ci-dessous vous donne un aperçu de différentes possibilités lors d'un même concours sur une journée (non exhaustif) :

Epreuves sur 10 km = 1 étape de 10 km
Epreuves sur 20 km = 1 étape de 20 km ou 2 étapes de 10 km
Epreuves sur 30 km = 1 étape de 30 km
Epreuves sur 40 km = 2 étapes de 20 km
Epreuves sur 60 km = 3 étapes de 20 km ou 2 étapes de 30 km
Epreuves sur 90 km = 3 étapes de 30 km
Etc...

D'autre part, l'organisation d’un concours d'endurance équestre nécessite un site central (éventuellement même des sites secondaires extérieurs) pour permettre l'accueil des compétiteurs (cavaliers, chevaux, assistances), des bénévoles, des officiels et autres participants.

Tout cela impose de lourdes contraintes que l’on ne trouve pas toujours lors d'organisation d'évènements plus restreints en besoin d'espace occupé :

Cependant, bien que centralisant presque la totalité de la logistique, ce n'est pas le site central qui est le plus difficile à préparer, souvent il est plutôt dépendant du budget disponible pour le concours et surtout de la proximité du parcours choisi / prévu.

En effet, après plus d'un siècle de vie de la discipline "endurance équestre", on peut voir que la difficulté essentielle va se résumer "à trouver le parcours" sur lequel les chevaux et leurs cavaliers vont évoluer durant leurs épreuves sportives : face à l'urbanisation, face à l'aménagement des voies publiques et privées pour le tout "automobile", voire face à la disparition pure et simple (ou à l'annexion) des voies de notre patrimoine pourtant séculaire, le constat est triste : chaque année des milliers de kilomètres de voies anciennes (ou même récentes) disparaissent en Europe. Enfin, lorsque le parcours est disponible, il est bon de prévoir la cohabitation de la compétition avec les autres usagers (entre autres : usagers "verts" / "pleine nature"), car l'organisateur n'aura que rarement l'exclusivité de l'utilisation du parcours choisi pour sa compétition. Et lorsque le parcours est prêt, il faut le valider avec les techniciens fédéraux (juges ou autres) : il doit répondre aux critères sportifs, aux critères de sécurité, et prévoir, éventuellement, un accès en différents points du circuit, pour les assistances des concurrents. Le seul vrai libre arbitre, laissé à l'organisateur, est l'aspect touristique, légué par notre discipline sœur historique, le Tourisme Equestre.

En conclusion, en Corse, le tableau n'est pas encore trop noir, mais nous constatons quand même une très nette augmentation de la difficulté de créer de nouveaux parcours adaptés à l'endurance équestre (en compétition et en entrainement), et d'autre part des parcours existants ont disparu ou ont été profondément modifiés, perdant ainsi souvent l'attrait que devrait présenter notre discipline de pleine-nature. J'espère que, prochainement, un débat sera ouvert à ce sujet. Nous ne sommes pas encore dans l'urgence, mais évitons d’être surpris, devant un mur ou une barrière fermant l'avenir à notre discipline.

retour haut de page

Concours de dressage

 

Equitable-Corse organise un concours de dressage Amateur et Club, en partenariat avec le Haras des Sables. Il se déroulera les samedi 12 et dimanche 13 février 2011 dans les structures de ce club, à Biguglia.

Le programme définitif sera établi lors du forum dressage organisé par le CRE le 13 janvier. Vous trouverez toutes les informations pratiques sur ce concours sur le site Internet que nous lui avions dédié : http://dressage.equitable-corse.com.

retour haut de page

Assemblée Générale

 

L'assemblée générale ordinaire de l'association Equitable-Corse se tiendra le dimanche 23 janvier 2011 à 10 heures à Corte, au restaurant l'Oliveraie, lieu-dit Perru.

Elle sera suivie d'un repas au prix de 25 euros par personne.

Toutes les personnes désirant se joindre aux adhérents pour le repas sont les bienvenues. Nous vous prions simplement de réserver avant le 16 janvier auprès du secrétariat de l'association au 06 08 43 65 22 ou par mail (voir rubrique "contacts" du site).

retour haut de page

Reconversion spectaculaire

par Laetitia Taillade

Pur-Sang réformé des courses à 2 ans avec un double claquage, Lukas a eu plusieurs propriétaires, aux Etats-Unis jusqu'à l'âge de 7 ans, au moment où une cavalière l'a trouvé maigre et négligé dans un jardin. Elle l'a secouru, retapé et travaillé pour en faire un cheval de CSO. Deux ans plus tard, le CSO ne convenant pas à Lukas, elle passe une annonce pour le vendre.

Karen Murdoch l'achète sur photo et, étant prise par son travail, le confie à un moniteur pour le travailler en dressage. Lukas commence à présenter des troubles du comportement, il devient rétif, dangereux au box...

Karen, cavalière depuis 30 ans et infirmière psychiatrique de métier, ne baisse pas les bras et met au point un programme de réadaptation, basé sur la douceur, le jeu et le renforcement positif . Ce travail se fait en liberté, Lukas a toujours le choix de ne pas s'impliquer.

Le résultat est là : Karen et Lukas ont construit une extraordinaire relation de partenariat, qu'elle décrit comme "le miracle de l'amour et de la deuxième chance". Le cheval est capable d'effectuer, en liberté, de nombreuses figures de dressage et connait plein de tours. Il sait reconnaître des formes et des couleurs, et même épeler son nom, à tel point qu'il est reconnu, en juin 2010 en Californie, comme le cheval ayant identifié le plus de nombres en une minute, par le Guinness World Records.

Lukas reconnait les nombres

Les nombres étaient placés sur une table en face du cheval, séparés de 20cm. A l'énoncé du nombre, dans un ordre aléatoire, Lukas devait le désigner du nez et se replacer au centre avant le suivant. Il en a reconnu 19.

Lukas est célèbre et participe à de nombreux shows. Karen Murdoch veut ainsi prouver à quel point les chevaux peuvent devenir merveilleux et intelligents, avec un traitement adapté. Lukas est le "porte-parole" de l'association TROTT, qui s'occupe de la réhabilitation des réformés des courses, il intervient dans des actions d'information auprès des enfants pour responsabiliser les propriétaires d'animaux et les gains de ses apparitions sont reversés à des oeuvres caritatives.

extrait d'un reportage sur une chaine américaine
pour visionner la vidéo, merci de lire é-kilibre sur notre site : http://www.equitable-corse.com/ekilibre17.html

Source principale : http://www.equivista.fr/
Site officiel : http://www.playingwithlukas.com/

retour haut de page

La phrase du mois

par Sandy Phillips (championne internationale anglaise de CCE et de dressage)

"La plupart des cavaliers ne ressentent pas, ils pensent."

retour haut de page

Endurance : nouveau CEI

 

Zappa Horse Endurance inscrit au calendrier une nouvelle épreuve internationale d'endurance, du 11 au 13 mars 2011, CEI une et deux étoiles :

affiche CEI

retour haut de page

Le Conseil du Cheval en Corse est en ligne

 

Le Conseil du Cheval en Corse vient de se doter d'un site Internet, à l'adresse : www.filierechevalcorse.com.

Cet outil permet de mieux connaître cet acteur important du monde des équidés dans notre région. Côté pratique, une alerte sanitaire défile sur la première page : la maladie West Nile a été détectée en Italie et en Espagne. Pour en savoir plus, il suffit de se rendre ensuite dans la rubrique "infos utiles", page "maladies".

Un annuaire (sur lequel il est possible de s'inscrire) recense les professionnels du monde équestre : alimentation, selleries, vétérinaires, maréchaux-ferrants, ostéopathes, centres équestres...

A découvrir : les races du cheval et de l'âne corses ainsi que les projets phares du Conseil du Cheval en Corse qui, rappelons-le, est composé d'un collège éleveurs, un collège courses et un collège sports équestres.

site du CCC

retour haut de page

Nouvelle boutique

 

Corsica Cheval, à Bastia, est une nouvelle enseigne dédiée au cheval et à son cavalier.

Sur 240 m², le magasin expose, entre autres, les marques Charles de Nevel, Lami Cell ainsi qu'une gamme de produits naturels pour les soins de chevaux.

Corsica Cheval : ZI de Furiani, 20200 BASTIA
Tél : 06 59 68 99 08

Corsica Cheval

Corsica Cheval

Corsica Cheval

retour haut de page

La photo du mois

 

photo du mois
poulain miniature

retour haut de page

Endurance :les vice-championnes

par Zappa Horse Endurance

Suite au championnat de Corse du 7 novembre 2010, voici deux des vice-championnes, cavalières de Zappa Horse Endurance :

site du CCC
Marianne Trojani, catégorie Club

site du CCC
Justine Tomaiulo, catégorie Amateur

retour haut de page

Dans la presse

publié par www.lamontagne.fr le 4 décembre 2010, transmis par le Conseil du Cheval en Corse

Ébreuil. Un cadavre de cheval jeté dans un champ

Pas banale la mésaventure d'une dame d'Ebreuil. Elle a dû porter plainte à la gendarmerie, quand on lui a signalé la présence d'un cadavre d'animal dans son champ.

Les militaires ont effectivement découvert la dépouille d'un cheval. L'animal a été identifié, grâce à une immatriculation sous-cutanée, comme appartenant à un centre équestre du Puy-de-Dôme. L'établissement avait fait enlever l'animal mort. Mais il semble que, payé en liquide, l'agent de collecte se soit débarrassé de la carcasse avant d'arriver à l'incinérateur de Bayet. Bon annulé, bête signalée "enterrée". L'homme devrait répondre de dépôt illégal de déchets et abus de confiance. Il devrait faire l'objet d'une comparution devant un magistrat de Cusset sur reconnaissance préalable de culpabilité.

retour haut de page
version imprimable