n°21 - mai 2011

tous les numéros d'é-kilibre fleche lien

Editorial | Solidarité | L'importance de la vaccination | Andy Booth en Corse | La phrase du mois
CSO d'Omessa | La photo du mois | L'Ebay des chevaux | Actualité

Editorial

par Carine Poletti

Depuis plusieurs années, une équipe de malfrats organisés sévit au sein du milieu équestre.

Nous comptons à ce jour plusieurs cambriolages dans les centres équestres.

Les préjudices vont du pillage des selleries, vol de matériel d'écurie, de foin, de véhicules transport d'équidés au vol de chevaux !

Il est malheureux que, sur notre île où tous les cavaliers se côtoient, nous ayons à subir ce genre de mauvaises intentions.

Les voleurs ne sont pas encore identifiés et courent toujours.

Certains équidés dérobés étaient pucés, qu'est-il advenu de ces chevaux ?

Faut-il, dès lors, investir dans un système de surveillance nocturne ? Les clubs en ont-ils les moyens ? Certes, les assurances fonctionnent mais le préjudice moral subi n'en est pas pour autant compensé. Si le matériel se remplace assez facilement (à condition que les assurances remboursent les objets volés à leur juste valeur), il n'en est pas de même des équidés.

Equitable-Corse apporte son soutien moral aux victimes et espère que les coupables seront rapidement appréhendés et que cette série de vols ne sera bientôt qu'un mauvais souvenir !

retour haut de page

Solidarité

par Carine Poletti

C'est avec un grand étonnement et une grande joie que nous avons appris que le centre équestre A Staffa, à Porto-Vecchio (adhérent Equitable-Corse), a pris une belle initiative pour nous soutenir.

En effet, pour tous les concours club organisés, le prix de chaque engagement comprend un euro qui sera reversé à notre association pour contribuer au sauvetage des équidés en Corse.

Un grand merci à la Staffa !

Ce noble geste et cette excellente idée devrait, nous l'espérons, inspirer tous les centres insulaires, toutes disciplines confondues.

C'est l'amour des chevaux,en général, qui prédomine lors de la création de structures équestres, avant l'entreprise elle-même et quelle que soit sa spécialisation. Ill est évident que la bonne santé de leurs équidés est essentielle. C'est pourquoi nous sommes tous concernés par le bien-être de nos équidés insulaires, quelle qu'en soit leur utilisation.

L'appel aux clubs est donc lancé et nous verrons bien lesquels sont soucieux du bien-être de tous les équidés.

retour haut de page

L'importance de la vaccination

par Cécile Challulau, vétérinaire

Un peu de révision et donc de culture générale : l'origine du vaccin est assez ancienne ( XVIIIe et XIXe siècles) et, avant même d'en tester les effets sur les animaux, les hommes l'ont d'abord testé sur des humains pour les protéger de la variole !

Pourquoi vaccine-t-on ?

"La vaccination est un procédé consistant à introduire un agent extérieur (le vaccin) dans un organisme vivant afin de créer une réaction immunitaire positive contre une maladie infectieuse. La substance active d'un vaccin est un antigène destiné à stimuler les défenses naturelles de l'organisme (le système immunitaire). La réaction immunitaire primaire permet en parallèle une mise en mémoire de l'antigène présenté pour qu'à l'avenir, lors d'une contamination vraie, l'immunité acquise puisse s'activer de façon plus rapide" (extrait de Wikipedia).

En plus clair : on introduit par le biais d’un vaccin une substance étrangère au corps, plus ou moins nocive pour ce dernier, et, par les voies du système immunitaire, on espère que celui-ci va garder en mémoire cette substance et la reconnaitre pour mieux la combattre si jamais elle se représente.

Mais attention, vacciner ne veut pas dire que l'animal ou l'homme vacciné est à tout jamais protégé contre ladite maladie !

Le vaccin permet juste de faire reconnaitre le danger au corps. Celui-ci, via le système immunitaire déjà renseigné sur la maladie, pourra donc réagir plus vite et mieux. Un vaccin ne nous empêche, en aucun cas, de tomber malade ; la seule différence est que les "vaccinés" seront plus résistants à la maladie que les non vaccinés.

La vaccination chez les chevaux

En voulant atténuer certaines maladies chez les chevaux, on va parler surtout du tétanos et de la grippe.

Le tétanos n'est pas une maladie proprement dite. C'est le résultat de la production d'une toxine par certaines bactéries , et, comble du désespoir, cette toxine est fabriquée par des bactéries, ces chères clostridies, qui vivent et colonisent naturellement les intestins des chevaux... et donc leurs crottins. On arrive vite fait à la conclusion qu'un terrain rempli de crottins de chevaux contient beaucoup de clostridies, qui sont elles-mêmes capables de fabriquer la toxine qui donne le tétanos !

Mais, et oui il y a un mais  : ces fameuses clostridies, clostridium tetani de leur petit nom latin , ne sont capables de se multiplier et de fabriquer cette fameuse toxine que si ,et seulement si, elles sont dans un milieu favorable avec de la chaleur, de l'humidité et surtout pas d'air !

Dans le cas d'une plaie profonde, la chaleur est fournie par le corps de l'animal (ou de l'homme), l'humidité par le sang et les suintements des tissus et le manque d’air dû à l'absence d'une grande ouverture sur l'extérieur. Ce genre de plaie peut-être causé par un pieu, un clou ou, pour nous, simplement une épine de rosier, sachant que l'on fume les rosiers avec du crottin de cheval !

D'où l'introduction d’oxygène sur une plaie profonde pour éviter les dégâts dûs aux clostridies : par l'utilisation d'eau oxygénée.

Petit détail : certains animaux sont plus sensibles que d'autres au tétanos. Le cheval est le plus sensible, le chien et le chat le sont beaucoup moins. Nous, humains, sommes relativement sensibles… Qui a oublié de faire son rappel de vaccin contre le tétanos ?

La vaccination des équidés contre le tétanos est donc essentielle. Un cheval peut mourir du tétanos en quelques heures ou quelques jours et il n'y a rien à faire. Un chien peut être sauvé si pris à temps, c'est pour cela que l'on ne le vaccine pas contre le tétanos. Pour des raisons de simplicité, le vaccin commercial (Proteqflu Te , Influenza Te... ) couple la grippe et le tétanos.

Les chevaux installés chez des particuliers et qui ne seront jamais en contact avec d'autres chevaux ont beaucoup moins de risque d'attraper la grippe que les autres mais ils ne sont pas à l'abri de se blesser. Je conseillerais donc, au minimum, la vaccination contre le tétanos.

La primo vaccination sera suivie d'un rappel un mois plus tard (cela permet de potentialiser l'immunité), puis d'un autre rappel un an après la première injection. Les injections suivantes peuvent être espacées de deux ans.

A la fameuse question  "pourquoi doit-on les vacciner annuellement et non pas tous les 10 ans comme nous ?", je répondrais dans le prochain numéro d'é-kilibre.

retour haut de page

Andy Booth en Corse

par Laetitia Taillade

Pour la première fois, Andy Booth est venu enseigner les bases de l'équitation éthologique en Corse, au cours de trois journées de stage. Les deux premières se sont déroulées à la Ferme Equestre d'Arbo Valley à Monticello (photos ci-dessous), la troisième à FAE Equiloisirs à Corte.

Le "chuchoteur " australien mondialement reconnu, qui a ouvert une école, le Haras de la Cense, en région parisienne, prône une meilleure compréhension de son cheval pour une équitation plus douce.

Pour Andy Booth, "l'infection du XXIe siècle est l'anthropomorphisme. Un cheval n'est que 500kg de mammifère. Il ne sait pas ce qui est bien ou ce qui ne l'est pas, il sait simplement ce qui marche ou ne marche pas".

Arrêter de voir le cheval avec des yeux d'humains, comprendre comment le cheval apprend, lui suggérer plutôt que de le forcer, tout cela permet la mise en place d'aides plus subtiles, allant jusqu'à une communication imperceptible, d'où le terme de "chuchoteur".

L'apprentissage s'appuie principalement sur le confort et l'inconfort du cheval, il ne se fait pas dans la pression mais dans le relâchement de celle-ci.

En dehors des réformés des courses et des chevaux lourds élevés pour la viande, on peut estimer à 60% le nombre de chevaux envoyés à l'abattoir pour "comportement inadapté". Mais il n'est pas précisé s'il s'agit du comportement de l'animal ou de l'homme qui l'a éduqué...

S'appuyant sur un discours imagé, n'hésitant pas à mimer l'attitude des chevaux, Andy Booth, assisté par Catherine Cousin,a aisément convaincu humains et équins
Andy Booth

Andy Booth

Andy Booth

Andy Booth

retour haut de page

La phrase du mois

par Charles-Hubert Raabe, écuyer, auteur de plusieurs ouvrages (1811-1889)

"De tous les assouplissements nécessaires à l'éducation du cheval, le plus important est celui de sa volonté"

retour haut de page

CSO d'Omessa

par Laetitia Taillade

L'édition 2011 du concours de saut d'obstacles, organisé pendant le week-end de Pâques, par le Club Hippique Omessa, a connu un record de participation. Sur quatre jours, les épreuves Club, Amateur et Pro ont réuni 489 engagés. Ils étaient 181 rien que pour la journée du dimanche, mettant ainsi une certaine pression au jury, présidé par Pascal Bouvrot, et au paddock, géré par Agnès Trojani, pour faire passer tous les cavaliers dans les temps, avec, en prime, avec un petit souci d'imprimante qui faisait prendre du retard.

La météo n'a pas été clémente avec les cavaliers Pro : les épreuves 1m25 (le samedi) et 1m35 (le lundi) ont été les plus arrosées, ce qui n'a pas découragé les compétiteurs qui nous ont offert un très beau spectacle.

Lionel Dupuy, le chef de piste bordelais, a monté des parcours plaisants et variés pour les 19 épreuves du concours.

CSO Omessa

CSO Omessa

Saluons enfin l'accueil chaleureux de l'organisation et de toute l'équipe des bénévoles du club qui a grandement contribué à la bonne ambiance de la manifestation, malgré la fatigue qui devait gagner tout le monde au bout de quatre jours de compétition.

retour haut de page

La photo du mois

La photo du mois est une vidéo…

Pour la visionner, merci de lire é-kilibre sur notre site : http://www.equitable-corse.com/ekilibre21.html

retour haut de page

L'Ebay des chevaux

par Laetitia Taillade

HAUCTIONS veut révolutionner le commerce des chevaux à travers le monde. Après 12 mois de développement, le premier site d'enchères en ligne pour la vente de chevaux ouvrira le 5 mai à l'adresse http://hauctions.net.

Construit sur le même principe que le plus célèbre site d'enchères en ligne, HAUCTIONS s'adresse aux propriétaires privés, éleveurs, agents et acheteurs de toutes les disciplines équestres.

L'inscription sur le site est gratuite, un prélèvement de 1$ peut être effectué pour vérifier les informations fournies et valider le membre en tant que "vérifié". Les vendeurs et acheteurs reçoivent des évaluations une fois la transaction terminée.

Par défaut, les tarifs apparaissent en Dollars US, avec une conversion au taux le plus récent vers l'Euro, la Livre Sterling et autres Dollars. Les équidés sont proposés aux enchères ou en achat immédiat à prix fixe.

Le site est en anglais, avec possibilité d'obtenir une traduction immédiate via Google Traduction.

Un système de paiement sécurisé est en place.

hauctions

Les acheteurs peuvent affiner une sélection par critères multiples, notamment géographiques, et poser des questions au vendeur. Un lien Google Maps est automatiquement généré pour localiser les vétérinaires et transporteurs inscrits.

Chaque annonce peut-être illustrée par 10 photos et 3 vidéos. Le vendeur choisit la durée de l'enchère (de une à quatre semaines), le prix de départ et, éventuellement, un prix de réserve.

Le site prélève 3% du prix quand le cheval est vendu.

Une section pour les sauvetages

Le site ne s’intéresse pas qu'aux chevaux de sport aux prix élevés. La section "Horses4Homes" a été créée pour trouver une bonne maison aux chevaux et poneys qui ne peuvent plus être entretenus par leurs propriétaires, avant qu'ils soient victimes de malnutrition, mauvais traitements, se retrouvent dans des refuges surpeuplés ou soient envoyés à l'abattoir. Ils seront donc proposés à l'adoption sur le même principe que les enchères : pendant sept jours, les adoptants pourront faire des propositions et le propriétaire choisira l'adoptant qui lui convient. L'adoptant choisi devra payer au site 95$ (environ 60€), frais dont une partie est reversée à des organismes de sauvetage d'équidés.

retour haut de page

Actualité

publiée par neo-planete.com le 25 avril 2011

Découvrez le nouveau musée vivant des Ânes de France

A noter dans vos agendas ! En mai 2011, s’ouvrira à Lignières-en-Berry (Cher) le « Musée vivant des Ânes de France », le nouvel équipement du Pôle du Cheval et de l’Âne. Ce site de 130 hectares du Conseil Général du Cher dédié aux équidés et à la nature offre également des hébergements en roulottes dans le village des « Roulottes du Berry ».

musee ane

Amoureux des équidés et de passage dans le Cher ? Ceci est pour vous ! Un espace ludique consacré aux ânes de France ouvre ses portes le 1er mai prochain sur le site du Pôle du Cheval et de l’Âne, à Lignières-en-Berry. Une occasion unique de découvrir un espace de nature protégé au Centre de la France, en plongeant dans le monde captivant des ânes, de Don Quichotte à Shreck… Ce musée, c’est 350m2 de scénographie ludique dédiés aux ânes dans l’histoire, l’agriculture, la littérature et la chanson… Les sept races d’ânes officiellement reconnues par les Haras Nationaux, dont la mascotte du Pôle l’Âne Grand Noir du Berry, vous attendent dans les prairies du Pôle du Cheval et de l’âne.

L’âne fait partie de la famille des Equidés avec le cheval et le zèbre. D’origine africaine, il a été domestiqué en Egypte vers – 5 000 ans. Il s’est ensuite répandu jusqu’en Chine. Aujourd’hui, il existe toujours des millions d’ânes dans le monde et notamment dans les pays en voie de développement. Toutes les espèces d’ânes sauvages ont été domestiquées. Les populations sauvages sont aujourd’hui très réduites et toutes en déclin. Dans les pays occidentaux, la machine a remplacé l’animal. Alors pourquoi un tel engouement de la part du pôle ? Parce qu’après une réduction drastique des effectifs, l’âne est redevenu populaire avec l’enthousiasme du public pour les randonnées.

Des groupes d’éleveurs ont entrepris de réhabiliter l’âne en mettant en valeur des races régionales. Chaque race repose sur un standard précis. Il existe plus d’une vingtaine de races asines dans le monde. Chaque race correspond à un besoin particulier. L’âne mesure, selon les espèces, de 80 cm à 1,60 m et pèse de 80 à 440 kg. En captivité, il vit entre 30 et 50 ans. Une prairie naturelle fournit à l’âne une alimentation équilibrée riche en vitamines. L’animal peut consommer jusqu’à 15 litres d’eau par jour.

Voici quelques races d’ânes françaises reconnues dans le monde entier : l’âne Grand Noir du Berry, l’âne bourbonnais, l’âne Cotentin, l’âne normand, le baudet du Poitou, l’âne de Provence ou encore l’âne des Pyrénées.

Le Musée est le dernier né des équipements importants du Pôle du Cheval et de l’Âne, propriété du Conseil Général du Cher, qui regroupe également sur 130 hectares un village de vacances (les « Roulottes du Berry »), des salles de séminaire, un hippodrome classé 1ère catégorie, des carrières de sports équestres et des espaces naturels ouverts au public. Le Pôle accueille chaque année une cinquantaine de journées de manifestations équestres et hippiques (Courses, Sauts d’obstacles, Concours Complets, Attelage, Horse-Ball …) de niveau national et international.

Les « Roulottes du Berry » offrent un hébergement en roulottes sédentaires pour 4 à 5 occupants, avec salle de bains et cuisine entièrement équipée. A partir de Lignières, vous pouvez découvrir une région très riche concernant l’histoire de France : Bourges (à 40 Km), sa Cathédrale et son Printemps, la Route Jacques Cœur et ses châteaux, ses édifices religieux, ses étapes culturelles ou encore ses jardins classés. Le Pôle est situé au sud du département du Cher, en bordure de la vallée de l’Arnon, une rivière classée Natura 2000. Il est devenu en quelques années un des parcs très visité dans ce département. Il se visite d’avril à octobre à pied, à vélo, accompagné du Grand Noir du Berry, ou encore en attelage.

retour haut de page
version imprimable