n°32 - avril 2012

tous les numéros d'é-kilibre fleche lien

Editorial | Concours de dressage : merci à tous | L'action de main | S'y retrouver dans les races... | La phrase du mois | Une belle retraite
La photo du mois | Endurance | Guide | Phytothérapie | Dans la presse

Editorial

par Equitable-Corse

En ce début de printemps, nous avons de grandes nouvelles :

poisson d'avril

Cela semble, en effet, impensable mais, malheureusement, ce sont sont des situations ou des demandes auxquelles nous sommes confrontés régulièrement.

retour haut de page

Concours de dressage : merci à tous

par Laetitia Taillade

Alors que notre concours de dressage s'achevait, quelqu'un m'a demandé si nous étions contents. Comment ne pas l'être ?

102 engagés (du jamais vu!), un magnifique terrain, un soleil radieux, des concurrents souriants, des prestations de très bon niveau, de belles démonstrations, une équipe de bénévoles d'une efficacité remarquable malgré la pression, deux juges qui ont gardé concentration et sourire malgré le rythme intense, une excellente sonorisation qui permettait de suivre le concours où que l'on se trouve…

Et bien sûr, la présence de la charmante Jessica Michel. Très sollicitée depuis sa qualification pour les JO, fatiguée par tous ses déplacements, il aurait été plus simple pour elle d'annuler notre rendez-vous. Bien décidée à soutenir Equitable-Corse et le sauvetage des équidés corses, la championne a tenu son engagement et a volontiers posé pour les photos.

Quel dommage que la télévision régionale soit passée à côté d'un tel événement…

photo de groupe

Jessica Michel et Carine Poletti
Jessica Michel et Carine Poletti

Fabien Cointrel
Fabien Cointrel, démonstration de reprise de dressage en équitation de travail

Valérie Gherardini
Valérie Gherardini, démonstration de dressage Amateur Elite

Sophie Carré, Jessica Michel et Pascal Bouvrot
Sophie Carré, Jessica Michel et Pascal Bouvrot

Un grand merci à tous ceux qui ont permis la réussite de ce concours : Laurent Duborget et son équipe du CH Omessa, les juges Pascal Bouvrot et Sophie Carré, les bénévoles, Valérie Gherardini et Fabien Cointrel pour leurs démonstrations, les Marcellesi à la sono, Denis Derond pour les photos, les cavaliers et les partenaires : Collectivité Territoriale de Corse, Conseil Général de Haute-Corse, Comité Régional d'Equitation, Corsicatours, Endemys, Ambulances Impériales, Entreprise Générale d'Electricité Suzzoni, Balagne Projection, Boulangerie Galletti et Gamm Vert.

retour haut de page

L'action de main

par Damien Chaulet, A Staffa

C’est la partie de l’équitation la plus délicate à acquérir.

Pour chaque cheval, l’action doit être "juste", c'est-à-dire obtenir un cheval fixe du devant (tête et encolure) sans poids, ni absence.

Attention, la fixité ne doit pas entraîner un cheval figé (il faut pouvoir obtenir la flexion, l’extension de l’angle tête – encolure, ainsi que les flexions latérales à tous moments).

Pour s’assurer de la fixité, vos mains doivent rester à leur place, juste devant le garrot, à droite et à gauche de l’encolure.

La main intérieure assure et garde une légère incurvation de l’encolure.

La main extérieure possède de nombreuses charges :

Lorsque votre cheval met du poids, vous devez résister en augmentant le mouvement en avant ou/et ralentissant en fermant vos doigts, cela entraînera une action sur son équilibre.

Si, par contre, il ne met plus du tout de poids sur votre main, demandez lui de faire un effort de propulsion en utilisant votre action de jambe (voir l’article "l’action de jambe" dans le précédent numéro).

N’essayez pas de tout obtenir en une seule séance. Les exigences doivent être progressives sous peine d’avoir un cheval qui fait l’amalgame de toutes vos demandes simultanées.

Dans un premier temps, sensibilisez votre cheval à mettre un léger poids sur votre main en le mettant dans le mouvement en avant. Ralentissez en lui apprenant à ne pas rajouter d’appui.

Dès que cela est acquis (au bout de trois à quatre séances), vous pouvez vous attaquer délicatement à la flexion longitudinale et ensuite latérale. La délicatesse doit être de mise pour ne pas avoir un cheval qui se défend. Si c’est le cas, revenez sur des exigences moins importantes.

Toutes vos actions doivent s’arrêter dès que votre équidé répond à votre demande.

Ne tirez jamais en reculant la ou les mains et ne mettez pas votre cheval "dans le vide" en lâchant la pression. Vous devez rester régulier et présent dans votre présence sur la bouche de votre cheval tout au long des exercices.

A Staffa : http://www.astaffa.fr/

retour haut de page

S'y retrouver dans les races...

par Carine Poletti

Zangersheide : haras privé de chevaux d'obstacles, fondé dans les années 1970 à Lanaken (Belgique, près de Maastricht) par Léon Melchior, un chef d'entreprise, lui-même ancien cavalier international. Ses chevaux et ses produits portent le suffixe "Z"  et ses cavaliers courent sous couleurs belges, mais le haras est international. Sa philosophie était totalement innovante au début - et aussi décriée, avant d'être imitée - puisqu'il utilisait des techniques de marketing, l'insémination artificielle et les transferts d'embryon. Son programme d'élevage était révolutionnaire : au lieu de se cantonner à une race précise et à un patrimoine génétique, le choix des chevaux reproducteurs qu'il achetait était entièrement basé sur leurs résultats sportifs, quels que soient leur race et leur pays, et ils étaient croisés entre eux. Enfin, très tôt, il a fait pratiquer des radios de tous ses chevaux - étalons, juments et leurs produits, en menant un combat de pointe contre l'ostéochondrose.

Les juments et les étalons du haras sont tous des champions ou de proches parents de champions : juments hanovriennes, puis Holstein, et étalons de races diverses (comme les Selles Français Almé, Quidam de Revel ou Baloubet du Rouet). Le cheval le plus célèbre de l'élevage a, certainement, été la jument Ratina Z, et Zangersheide a obtenu de très bons résultats notamment en 1977 et en 1992.  En collaboration avec la Fédération des Studbooks luxembourgeois, Léon Melchior a obtenu de fonder en 1993 son propre Studbook qui fonctionne de manière autonome. Sa fille Judy Ann Melchior est maintenant une cavalière internationale montant certains chevaux du haras.

Ratina Z
Ratina Z

Selle Français, SF, SFA (Selle Français section A) : race officielle française de cheval de selle depuis 1958. Auparavant appelé "demi-sang", lors de la reconnaissance officielle en 1914 des races régionales dites "de demi-sang", qui étaient souvent constituées à partir de juments autochtones accouplées à des pur-sang, des arabes ou des trotteurs. On considère que les 5 pur-sangs fondateurs de la race sont Fra Diavolo, Furioso, Rantzau, Orange Peel et Ultimate ; certains rajoutent Le Mioche et Laudanum. Furioso XX, un PS bai, a donné deux étalons parmi les plus influents Anglo-normands, Le Mexico et Furioso II, qui ont transmis sa génétique à tous les élevages européens de sport.

Depuis 1958, la dénomination "Selle Français" s'applique officiellement à toutes ces anciennes races "demi-sang" ainsi qu'aux demi-sang anglo-arabes du Sud-Ouest ; la conséquence en a été la disparition des multiples races régionales de demi-sangs et de leurs caractéristiques. A noter que cette démarche n'a pas été suivie en Allemagne, qui a conservé ses races régionales et leurs caractéristiques de base. Les courants majoritaires de SF sont les anciens Demi-sangs Normands ou Anglo-Normands (cf), Charollais et Vendéens. 

La diversité des origines explique que les modèles de SF sont très variés, sans véritables standards mais avec des caractéristiques de base liées à l'orientation sportive de l'élevage : cheval élégant, docile, vif et énergique, bon sauteur, courageux et intelligent à l'obstacle; souvent de grande taille (1,60  m à 1,70 m) avec de la force, du sang et un squelette fort, apte à porter des poids grâce à un très bon dos musclé. Le SF est généralement très doué pour les sports hippiques. Robes variées, surtout alezanes et baies.  La recherche actuelle de chevaux puissants et la grande influence de l'étalon Ibrahim expliqueraient un certain alourdissement de la race SF. Ibrahim, né en 1952, acheté par les Haras Nationaux (HN) et stationné près de Saint Lo, était le père de plus de 50 étalons, notamment Almé, eux-mêmes pères d'étalons aujourd'hui célèbres. La variété AQPS (cf), héritière des anciens demi-sang galopeurs, a une haute teneur en sang "pur sang" et est spécialisé sur la vitesse, les courses de steeple et le concours complet. 

Plusieurs races de sport nord-européennes ont importé ou utilisent des étalons SF, comme Le Mexico (Pays Bas), Furioso II (exporté en Allemagne en 1968 et devenu un des étalons majeurs dans les races Oldenbourg, Hannover, Rhineland et Wesphalian), Almé, Zeus, Cor de la Bryère, Quidam de Revel, etc, car les éleveurs allemands se sont aperçus que le croisement d'étalons SF avec des juments allemandes crée d'excellents sauteurs internationaux. L'élevage SF s’ouvre, lui aussi, aux croisements semi-européens, avec des étalons comme Voltaire (KWPN), Calvaro (Holstein), Zandor Z (Rheinländer) ou Robin I Z chez lesquels on retrouve déjà beaucoup de sang français car ils sont souvent, eux-mêmes, petits fils d'étalons SF exportés.  Un nouveau changement intervient actuellement avec l'ouverture de la section B du Stud-Book Selle Français, qui permet d’intégrer tous les produits issus d’au moins un parent SF (la section A restant le livre central de la race). En 2003 il y avait en France 8836 élevages de SF, situés surtout en Normandie, autour du haras de Saint Lo, mais très répandus en France avec la pratique de l'insémination artificielle en semence congelée. L'ANSF est l'Association Nationale de Race, agréée officiellement  depuis le 8 juillet 2003. 

Source : Wikipedia

retour haut de page

La phrase du mois

proverbe arabe

"Le cheval est un cadeau de Dieu à l'homme."

retour haut de page

Une belle retraite

par le Conseil du Cheval en Corse

Facilement reconnaissable à ses poils gris qui lui donnent un aspect digne et vénérable, «Shayne» est le plus vieux cheval connu en vie. Même s’il ne possède pas de certificat de naissance, les témoignages attestent qu’il a au moins 51 ans.

«Badger», le dernier cheval enregistré pour sa longévité par le Livre Guinness des records, avait le même âge au moment de sa mort en 2004. «Shayne», qui vit maintenant dans une maison de retraite pour chevaux, le Remus Memorial Horse sanctuary, à Brentwood, non loin de Londres, va-t-il battre ce record ?

L’étalon a, certes, quelques problèmes pour sauter une barrière à cause de ses arthrites. Malgré cela, il gambade et trotte allègrement dans le parc de 16 hectares qui entoure la propriété où il finira ses jours. «Il se déplace plus aisément que certains de nos autres pensionnaires qui ont une vingtaine d’années de moins que lui», a déclaré au «Sun» Sue Burton, la fondatrice de cet EMS spécial.

«Shayne» est toutefois encore loin de battre le record absolu détenu par «Old Billy», mort en 1822 à l’âge de 62 ans.

Shayne
Shayne en 2012

Et le plus vieux cavalier de compétition !

Le cavalier japonais Hiroshi Hoketsu, déjà le plus vieux participant aux JO de 2008 de Pékin, pourrait encore repousser ses limites d'âge à Londres après s'être qualifié pour l'épreuve de dressage olympique à plus de 70 ans.

Hoketsu, qui a fêté son 71e anniversaire le 28 mars, a conquis une place pour son pays mais sa sélection nominative doit encore être officialisée par la fédération japonaise d'équitation (JEF).

Basé en Allemagne et montant la jument Whisper 115, Hoketsu est un ancien cavalier de saut d'obstacles, discipline dans laquelle il avait participé, à 23 ans, aux jeux Olympiques de Tokyo, en 1964.

Hiroshi Hoketsu
Hiroshi Hoketsu

Pierre Jonquères d'Oriola, décédé en juillet dernier à 91 ans, avait remporté à Tokyo sa seconde médaille d'or en CSO, et la seule de la délégation française au Japon.

Des trois disciplines olympiques de l'équitation, le dressage - qui se déroule sur un rectangle avec une succession de figures - est celle permettant la plus longue longévité. De loin l'épreuve la plus dangereuse, avec le cross, le concours complet exige une condition parfaite. Elu cavalier du XXe siècle par la Fédération équestre internationale (FEI), le Néo-Zélandais Mark Todd, quintuple médaillé aux JO, aura 56 ans à Londres.

Aux JO, la palme du plus vieux revient au tireur suédois Oscar Swahn, qui remporta une médaille d'argent aux Jeux d'Anvers, en 1920, à 72 ans et 10 mois.

retour haut de page

La photo du mois

 

photo du mois

retour haut de page

Endurance

 

Le 25 mars dernier avait lieu le concours d'endurance organisé par Arbo-Valley à Monticello. Cette épreuve est la première du challenge de Balagne qui s'achèvera avec le concours organisé par Equitable-Corse, le 30 septembre, à Calenzana.

Les cavalières du ranch Malena
Les cavalières du Ranch Malena

Les résultats :

20 km Club
1er : HERBELOT Marine / Coco
2e : NEGRONI Deborah / Buxye
3e : MARTIN Marion / Mosquito
30 km Club
1er : GAFFORY Céline / Twilly
2e : CASANOVA Lisa / La tsigane
3e : DE BERMOND Floriane / Carmelita
40 km Club
1er : PIAZZOLI Mathéa / Riventosa
2e : LINGER Caroline / Foxy
3e : FELIX Marie-Christine / Harvest
20 km Amateur
1er : PALMESANI Cécilia / Relizane de la Licorne
2e : TAMBURRINI Anaïs / J'Hall Bopp
40 km Amateur
1er : BENEDETTI Adrien / Ikba
2e : ORLANDO Gregory / Stella
3e : BOUVET Geneviève / Vescovato
60 km Amateur
1er : AGOSTINI Sylvie / Algoma
2e : ETIENNE Vanina / Socrate de Gacia
3e : LAPERT Johanna / Laziza d'Ogliastra
90 km VI Amateur
1er : COSTA Camille / Sharkes du Monteil
2e : KHALDI Maxime / Shetana d'Olmarellu
3e : PULICANI Andrea / Chiara di l'Albadu
90 km VL Amateur
1er : TARQUINY Sophie / Shalimar d'Arusula
2e : RAIOLA Pascale / Syrah
3e : MEGRET Florence / Zefyr al Carniere
20 km JC 4 ans
Qualifié : FARCOT SANTONI Lisa / Aby de la Licorne
40 km JC 6 ans
Qualifié : CIUCCI Marie-Françoise / Ouragan de Gan
Qualifié : POLI Corinne / Sirocco de Vescovato
Qualifié : GABRIELLI Viviane / Agathe Loona
retour haut de page

Guide

 

Le Petit Futé ajoute à sa collection de guides touristiques un ouvrage dédié au cheval : "La France à cheval". Cette sélection de randonnées et structures équestres s'adresse aux cavaliers mais également aux "piétons" désireux de découvrir le monde du cheval à travers les haras, les hippodromes, les musées ou les écoles d'équitation.

La France à cheval 2012

Disponible sur www.petitfute.fr

retour haut de page

Phytothérapie

 

S'appuyant sur le slogan "rien de tel que les plantes pour soigner un herbivore !", Hippo Training Center, à Porticcio, propose des cures de phytothérapie, à base de plantes certifiées bio, également disponibles à la vente à emporter. Par exemple, le radis noir stimule les fonctions pancréatiques et hépatiques, tandis que l'artichaut est un nettoyant de l'organisme par ses qualités diurétiques, laxatives et dépuratives.

HTC, Lieu dit Pisciatella 20166 Porticcio, 06 77 99 82 71

retour haut de page

Dans la presse

publié par www.allocine.fr/, le 15 mars 2012.

Etats-Unis : HBO annule "Luck" suite à la mort d'un cheval

HBO vient d'annuler son show évènement, "Luck". La mort d'un troisième cheval sur les lieux du tournage a poussé la chaîne à prendre cette décision...

Projet de rêve annoncé en janvier 2010, Luck a toujours porté cette aura de petit miracle. Réunir au sein d'une même série des talents tels que Michael Mann, David Milch, Dustin Hoffman ou encore Nick Nolte était en effet aussi féérique qu'un conte de fées. Et même lorsqu'à ses débuts, on lui a parfois reproché d'être trop inaccessible, elle a continué à être entourée de cette aura de pure "série-cinéma". Face à des audiences très confidentielles, HBO l'a tout de même renouvelée, comme elle renouvelle Treme chaque année. La chaîne y croyait fort mais, aujourd'hui, le petit miracle vient de s'éteindre. Ce mercredi, Luck a été annulée et pour des raisons bien loin du rêve…

C'est en effet à la suite de la mort d'un troisième cheval que HBO a pris la décision d'annuler son drama hippique, moins de deux mois après l'avoir renouvelé. Afin d'expliquer sa position et sa décision, la chaîne câblée a ainsi livré un communiqué à la presse :"C'est avec un immense chagrin que les producteurs exécutifs David Milch et Michael Mann ont décidé ensemble avec HBO de cesser toute production future de la série (...) La sécurité est toujours la préoccupation première. Durant la production, nous avons maintenu les standards de sécurité les plus élevés, d'ailleurs plus élevés que n'importe quel autre protocole existant ailleurs dans la course hippique (...) Mais pendant que nous maintenions ces standards, des accidents sont malheureusement survenus et il est impossible de garantir qu'il n'y en aura pas d'autres dans le futur. Ensemble, nous en sommes donc arrivés à cette difficile décision."

Ce mardi 13 mars, l'équipe de production travaillait sur la saison 2 de Luck lorsque le dernier accident s'est produit. Un cheval se trouvant sur la piste de Santa Anita était en train d'être ramené à son écurie lorsqu'il se serait cabré avant de tomber sur le dos et de se cogner la tête. Sa blessure très sérieuse n'aurait alors pas pu être traitée, poussant les vétérinaires à l'euthanasier. A la suite de cette troisième mort, la American Humane Association, organisme chargé d'identifier et de prévenir les abus et les violences faites aux enfants et aux animaux - dont l'un des membres assiste au tournage de Luck depuis ses débuts - a demandé que le tournage soit immédiatement suspendu. L'Association a ordonné que toute la production impliquant des chevaux s'arrête "en attente d'une enquête complète, approfondie et large."

Durant le tournage de la première saison, deux chevaux avaient déjà dû être euthanasiés. L'arrêt du tournage par la AHA a donc poussé HBO à ne plus prendre de risques. Et à carrément annuler la série. Au grand bonheur de la PETA (People for the Ethical Treatment of Animals), une autre association qui n'a jamais voulu que Luck voit le jour. Cette dernière ne semble pas croire que HBO ait jamais respecté les normes concernant la sécurité et la santé des chevaux. Selon l'Association, la production utilisait des chevaux trop âgés et qui étaient parfois drogués. Elle reste déterminée à mener sa propre enquête.

Raphaëlle Raux-Moreau avec The Hollywood Reporter, EW! et LeblogTVnews

retour haut de page
version imprimable