n°37 - septembre 2012

tous les numéros d'é-kilibre fleche lien

Editorial | Endurance Calenzana-Calvi | Attelage et débardage en Balagne | La phrase du mois | Le cheval corse | Performance
La photo du mois | La compétition ouverte aux clones | La maltraitance pour laver l'honneur | Dans la presse

Editorial

par Laetitia Taillade

Adoptants, merci de nous aider

Nous avons actuellement plus de 60 équidés sous contrat. Ce chiffre augmente chaque semaine.

Quel que soit le type de contrat signé, d'adoption ou de suivi, leurs nouveaux propriétaires se sont engagés à nous faire parvenir régulièrement des photos pour que, justement, nous puissions constater le bon état de l'animal.

Le nombre et l'éloignement géographique ne nous permettent, malheureusement pas, de nous déplacer régulièrement pour juger par nous-mêmes des bons soins apportés à chaque équidé. Certes, nous avons parfois des nouvelles rassurantes par d'autres adhérents mais cela ne suffit pas. Les personnes qui ont souhaité faire adopter leur équidé par notre intermédiaire, pour être sûres qu'il soit entre de bonnes mains, vont régulièrement sur notre site Internet pour consulter la rubrique "suivi" et elles sont heureuses de voir des photos récentes du cheval, du poney ou de l'âne dont elles ont dû se séparer et avec lequel elles ont partagé de bons moments.

Afin que les membres du bureau se consacrent pleinement aux sauvetages, à l'organisation des compétitions qui permettent de faire connaître notre action et de récolter des fonds, à la gestion quotidienne de l'association, Julie s'est proposée, lors de la dernière assemblée générale, pour prendre en charge ce suivi.

Merci de simplifier son travail en envoyant, tous les trois mois, des photos sur lesquelles on voit l'équidé en entier et de profil. Comprenez qu'un simple "tout va bien" au téléphone ne peut nous satisfaire et que Julie, bénévole comme nous tous, ne peut passer tout son temps de libre à rappeler sans cesse ceux à qui la mémoire joue des tours…

Et si vous changez de coordonnées, n'oubliez pas de nous en informer.

Les photos sont à adresser par mail* ou par MMS au 06 49 31 98 04.

L'équidé que vous avez accueilli vous apporte certainement du bonheur alors partagez-le avec nous !

*Pour envoyer vos photos à Julie, cliquez sur l'enveloppe :

Un lien vers cet email est également disponible sur le site, dans la page "suivi"

retour haut de page

Endurance Calenzana-Calvi

par Laetitia Taillade

La troisième édition du concours d'endurance organisé par Equitable-Corse aura lieu le dimanche 30 septembre 2012, au départ du camping Paradella à Calenzana. Le parcours, apprécié par les concurrents de l'édition 2011, n'a pas été modifié mais de nouvelles épreuves sur 30 km ainsi qu'une épreuve jeunes chevaux sur 90 km ont été ajoutées au programme :

Concours Club n° 1365356 : 20km, 30km, 40km et 60km;
Concours Amateur n°201220009 : 20km, 30km, 40km, 60km, 90km VI et VL;
Concours Elevage n°201120050: 20km 4,5 et 6 ans, 40km 5 et 6 ans, 60km 6 ans, 90km vitesse imposée 6 ans.

affiche

Afin d'assurer le bon déroulement du concours et de faciliter le travail des bénévoles, nous demandons aux concurrents de respecter les horaires des contrôles vétérinaires (pour les 90km, obligatoirement le samedi après-midi) et les horaires de départ. Ces horaires, ainsi que toutes les informations sur le concours, sont disponibles sur le site Internet http://endurance.equitable-corse.com/.

Sur ce site, "page programme", est également disponible une fiche d'engagement que nous vous prions de télécharger, compléter et présenter le jour du concours pour les engagements sur le terrain, les changements de cheval ou de cavalier.

Merci de votre compréhension.

Le concours Calenzana-Calvi sera la deuxième et dernière manche du challenge de Balagne qui récompense un cavalier Club et un cavalier Amateur, dont la première épreuve a été courue à Arbo-Valley le 25 mars dernier. Le classement provisoire du challenge est le suivant :

Catégorie Club :
1er - PIAZZOLI Mathéa
2e - LINGER Caroline
3e - FELIX Marie-Christine
Catégorie Amateur :
1er - TARQUINY Sophie
2e - RAIOLA Pascale
3e - MEGRET Florence

Le samedi 29 septembre, un repas avec animation musicale par Gilles et Stéphane Marcellesi sera proposé à tous, sur réservation uniquement, au prix de 10 € par personne. L'apéritif sera offert par le Syndicat des Vignerons de Balagne.

Victime d'un accident de travail, la vétérinaire Cécile Challulau ne pourra officier. Nous remercions le Dr Claude D'angeli et le cabinet vétérinaire de Calvi qui ont accepté de remplacer les vétérinaires initialement prévus et souhaitons à Cécile un prompt rétablissement.

retour haut de page

Attelage et débardage en Balagne

par Laetitia Taillade

Organisée par l'association Corse Attelage, la deuxième édition de la randonnée en attelage se déroulera en Balagne et dans les Agriate du 10 au 21 septembre.

A cette occasion, les organisateurs ont programmé des animations spectaculaires et inédites, à ne pas manquer :

- le samedi 15 septembre à 11 heures, une démonstration de débardage à cheval proposée par Guy Thouret, débardeur professionnel depuis plus de 30 ans, et ses enfants, suivie d'un concours de maniabilité en attelage, ouvert à tous, à la Ferme Equestre d'Arbo Valley, à Monticello.

débardage à cheval

- le dimanche 16 septembre, un défilé des calèches dans les rues de Calvi, à 10 heures.

affiche défilé

retour haut de page

La phrase du mois

par Xénophon, historien et philosophe grec (vers 430-355 avant J.C.)

"Seulement une main gentille peut calmer un cheval énervé."

retour haut de page

Le cheval corse

 

La race du cheval corse a été reconnue par le ministère de l'Agriculture. Seuls les chevaux approuvés et inscrits officiellement au livre de la race corse peuvent produire des poulains de race corse.

Sur son site www.chevalcorse.fr, l'Associu U Cavallu Corsu met à disposition la liste des étalons et juments agréés.

un étalon agréé

Lien direct vers la liste : http://www.chevalcorse.fr/

retour haut de page

Performance

par Carine Poletti

Après son soutien au dressage d'Equitable-Corse en mars 2012, la seule française sélectionnée aux JO de Londres, Jessica Michel, avait besoin du nôtre en août 2012 ! Et c'est avec brio qu'elle qualifiait Riwera de Hus pour le Grand Prix spécial où elle terminait 31ème parmi les plus grands.

Satisfaite de ses performances, Jessica est rentrée des étoiles pleins les yeux.

Pourtant les mauvaises langues du dressage français jasent déjà et critiquent ses reprises et son classement. S'attendaient-ils à une médaille ? La jeune française qui a fait une ascension fulgurante dans le classement mondial et obtenu la qualification aux JO n'a débuté le haut niveau que depuis 1 an... La dernière médaille d'or française aux JO date de 1932, obtenue par Xavier Lesage.

Equitable-Corse est fière des performances de sa marraine et lui souhaite une longue carrière dans le milieu très fermé du haut niveau, nous sommes persuadés que nous la reverrons très vite sur Equidia pour notre plus grand bonheur !

Jessica Michel

retour haut de page

La photo du mois

 

photo du mois

retour haut de page

La compétition ouverte aux clones

par Laetitia Taillade

La Fédération Equestre Internationale a changé son fusil d'épaule en ce qui concerne le clonage des chevaux. Alors qu'elle s'y opposait en 2007, la FEI vient d'annoncer qu'elle "n'interdira pas la participation des clones ou de leur descendance dans les compétitions FEI".

Nous devrions donc bientôt admirer des clones de grands champions sur les hippodromes ou les terrains de concours. Certains sont d'ailleurs en âge de concourir, comme ET Cryozootech, étalon agréé âgé de 6 ans, le clone de ET FRH, détenteur du record de gains financiers en CSO, qui, castré jeune, n'a pas de descendance.

Les deux grosses compagnies qui proposent le clonage, ViaTech au Texas et Cryozootech en France, précisent que la valeur réelle du clonage n’était pas de «copier les meilleurs chevaux au monde» mais de permettre aux gènes des meilleurs chevaux d’être disponibles à nouveau s’ils se blessent ou sont castrés.

Source : www.slate.fr

retour haut de page

La maltraitance pour laver l'honneur

par Laetitia Taillade

En créant Equitable-Corse, nous avons décidé de nous consacrer au sauvetage des équidés car aucune association de ce type n'existait en Corse. Nous ne sommes pas en mesure d'intervenir dans les cas de maltraitance des autres animaux, mais si nous pouvons donner un coup de pouce, nous le faisons volontiers car nous sommes sensibles à toutes les formes de misère animale.

C'est pourquoi nous vous présentons aujourd'hui la lutte engagée par plusieurs associations contre une barbarie qui sévit en Espagne, le martyr des chiens de race Galgos et Podencos.

Extraits de différents sites dédiées au sauvetage de ces chiens :

Le Galgo est un lévrier utilisé pour la chasse, en Espagne. À ce titre, comme son « cousin » le Podenco, il n’est pas reconnu comme animal de compagnie, mais comme simple outil de travail. Ainsi, le chasseur peut le traiter (et très souvent le maltraiter) comme il veut, en toute impunité. De trop nombreux chasseurs suivent encore la tradition qui veut que plus un Galgo a été mauvais chasseur, plus il doit être torturé, en guise de punition : un chien qui a mal chassé déshonore son propriétaire, et cet affront doit être lavé par le sang, d’où une mort lente et dans la souffrance... On estime ainsi à plus de 50 000 le nombre de lévriers martyrisés ou massacrés chaque année en Espagne !

La liste des tortures infligées est longue, les galgueros (chasseurs utilisant un lévrier) ne manquant jamais d’imagination pour se débarrasser de leurs chiens. Certains sont abandonnés en forêt après avoir eu les 2 pattes avant brisées. D’autres sont oubliés dans une cave, attachés sans eau ni nourriture. Beaucoup sont pendus. Certains sont brûlés vifs. D’autres sont mutilés, on va jusqu’à leur arracher les yeux. On les jette vivants dans des puits de 15 mètres de profondeur. Certains finissent leur vie attachés derrière un véhicule et trainés sur la route……

chien pendu

Des associations françaises, en collaboration avec leurs homologues espagnols, accueillent des rescapés en France pour les proposer à l'adoption.

http://www.association-galgos.fr/
http://www.galgosfrance.net/

retour haut de page

Dans la presse

publié par Corse-Matin, le 21 août 2012.

Nicolas Andreani, le voltigeur

nicolas Andreani Voltigeur

Nicolas Andreani a décroché dimanche le titre de champion du monde de voltige lors des Mondiaux de cette spécialité d'équitation organisés au Pôle européen du cheval, à Ivré-L'Evêque près du Mans (Sarthe). À 28 ans (il a fêté son anniversaire le 6 août), le Porto-Vecchiais champion d'Europe 2009 et vice-champion d'Europe 2011 est sacré pour la première fois champion du Monde, sur Just a Kiss, devant l'Allemand Erik Oese et un autre Français, Ivan Nousse.

Après avoir conquis le bronze aux Jeux équestres mondiaux de 2010 aux États-Unis, le cavalier insulaire gravit cette fois la plus haute marche du podium. « Cela faisait longtemps que je n'avais pas couru de championnat de cette qualité-là, avec une vraie concurrence. Ce titre, le plus important de ma carrière, bien sûr, me fait d'autant plus plaisir que j'y ai mis la manière ».

Un environnement familial idéal

La voltige est une discipline encore trop méconnue en France. Et c'est une lacune car cette facette de l'équitation est particulièrement spectaculaire puisqu'elle propose un cocktail détonant et acrobatique dont les principaux ingrédients sont la danse, la gymnastique et le sport équestre. Avec un père gymnaste et une mère musicienne, l'environnement familial était idéal pour la réussite de ce jeune champion insulaire qui s'est lancé corps et âme dans cette discipline hybride et atypique dès l'âge de 6 ans. Les compétitions se scindent en deux manches distinctes : un programme imposé et un programme libre. « Nico » comme on l'appelle affectueusement s'était préparé en sports études à Meaux avant de rejoindre l'Insep de Vincennes. Depuis sept ans, il est pensionnaire du pôle France de voltige au Creps de Chatenay-Malabry, entraîné par Marina Joosten Dupon. Au fil des saisons, il a collectionné les titres nationaux (neuf fois champion de France !) et internationaux jusqu'à la présente consécration mondiale.

Épris de sports extrêmes

Son portrait, Nicolas Andreani l'esquisse lui-même à grands traits en quelques phrases…

Son entraînement : « Danse, gym, footing, musculation et voltige deux fois par jour ».

Ce qu'il aime dans la voltige : « Au début, le côté gymnique mais depuis que j'ai commencé la danse, c'est de faire passer des émotions en dansant sur mon cheval ».

Son plus beau souvenir : « Au championnat d'Europe à Aix-la-Chapelle de 1997. J'avais 13 ans et mes deux porteurs m'ont demandé une figure périlleuse que je n'avais jamais réalisée. C'était improvisé, mon cœur battait la chamade et on l'a réussie ».

Son mentor : « Mon père, toujours là pour me remettre les pieds sur terre. Il me canalise ».

Ses loisirs :« Les sports de glisse et les sports extrêmes, saut en parachute, escalade ».

Son souhait le plus cher : « Que notre belle discipline voit un jour la couleur d'une olympiade ».

Le proverbe qui lui tient à cœur : « C'est un proverbe corse : ne fais jamais le jour même ce que tu peux remettre au lendemain ».

Par bonheur, un proverbe auquel il n'a pas obéi ce dimanche.

J.-M.R.

retour haut de page
version imprimable