n°54 - février 2014

tous les numéros d'é-kilibre fleche lien

Editorial | Le feuilleton de la TVA | Approbation et confirmation du Cheval Corse | La phrase du mois | Stage Hunter
Devenir juge de dressage | La photo du mois | Dans la presse

Editorial

par Laetitia Taillade-Maraninchi

Un éternel recommencement ?

Tous les hivers, le virus de la grippe fait son retour et on encourage la population à se vacciner.

J'ai l'impression qu'un autre virus se répand avec la même périodicité mais, hélas, sans vaccin connu : celui qui transforme le cheval en boeuf.

Et oui, le 29 janvier 2014, on a, encore, trouvé de l'ADN de cheval dans de la viande bovine aux Pays-Bas. L'abattoir incriminé "a acheté plus de chevaux que ceux qui ont été officiellement abattus".

A titre préventif, la distribution de 690 tonnes de viande bovine a été bloquée; l'enquête est en cours.

Depuis que le scandale des lasagnes a éclaté, on peut penser que d'importantes mesures de contrôle ont été mises en place dans toute l'Europe et cela n'empêche donc pas les escrocs de sévir. Il vaut mieux ne pas imaginer ce que l'on nous a fait avaler avant…

Source : www.francetvinfo.fr

retour haut de page

Le feuilleton de la TVA

par Laetitia Taillade-Maraninchi

A l'heure où nous publions ces lignes, il est difficile d'affirmer quoi que ce soit concernant le taux de la TVA qui sera appliqué en Corse. Le chaud et le froid soufflent alternativement sur le secteur…

Les informations que nous recevons sont transmises par le Comité Régional d'Equitation Corse, qui précise bien n'être qu'un "relais".

Le 20 janvier, sa présidente Josiane Filippi, faisait parvenir le communiqué suivant :

"C'est avec plaisir que nous vous informons du maintien du taux réduit de la TVA à 2,10% pour les centres équestres de la région Corse.
Vous trouverez le document attestant de ce maintien en pièce jointe, et sur le site de du service public au lien suivant : "http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F23567.xhtml#".

Sur la page affichée par le lien, on pouvait lire la même chose que sur la pièce jointe :

2,10% en Corse

Le 28 janvier, nous recevions le communiqué du CRE suivant :

[…] "nous venons d'apprendre que des négociations sont en cours, qui pourraient modifier les informations que nous vous avons transmises. Le CRE n'étant que le relais, nous ne manquerons pas de vous tenir informés dès que nous aurons une communication officielle et définitive." […]

Voici ce qu'affichait le site du gouvernement ce jour-là :

20% en Corse

Le 24 janvier (date à laquelle la page du site du gouvernement était mise à jour), la Fédération Française d'Equitation et le Groupement Hippique National publiaient un communiqué commun :

[…] "Les démarches du Gouvernement et de la filière équestre auprès de la Commission européenne ont montré la volonté commune de mettre en place un plan en faveur des activités équestres tout en tenant compte des contraintes européennes.
La FFE et le GHN prennent acte de la décision du Gouvernement de conserver le maximum possible d'activités à taux réduit dès 2014 sur la base des dispositions de la directive TVA actuelle.
En conséquence, un taux de TVA de 5,5% sera appliqué aux prestations fondées sur le droit d'utilisation des installations sportives qui feront l'objet d'une facturation distincte. Les leçons d'équitation et les prises en pensions seront soumises au taux de 20%.
Les prestations inhérentes aux contrats conclus en 2013, et ayant cours en 2014, conserveront un taux de TVA de 7%.
En outre, un fonds privé « équitation », d'aide et d'investissement, sera organisé au titre de la solidarité de l'ensemble de la filière cheval, au profit des activités physiques et sportives équestres, sous la gouvernance de la FFE, du GHN et de la FNC". […]

Dans "La Lettre Ressources" publiée par la FFE le 30 janvier, il est précisé que nous sommes toujours dans l’attente de la publication de l’instruction fiscale. "La liste précise des prestations qui pourront bénéficier d’un taux de TVA à 5,5% sera définie dans l’instruction".

Le 1er février, Serge Lecomte, président de la FFE, adresse un courrier par mail aux clubs : "Comme nous vous l'annoncions dans notre communiqué du 24 janvier, les négociations menées ces trois derniers mois avec le Gouvernement ont abouti à la publication le 31 janvier d'une instruction fiscale permettant de conserver un maximum d'activités équestres à taux réduit. […] seront soumis à un taux de 5,5%

Le taux de TVA applicable à la pension d'un équidé ainsi qu'à l'enseignement reste à 20%".

Pour l'instant, rien n'est précisé quant à une éventuelle dérogation pour la Corse. Au niveau national, les leçons d'équitation sont donc taxées à 20% tandis que les visites des clubs, généralement gratuites, le sont à 5,5%… Fin du feuilleton ?

Lien vers l'instruction fiscale : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/9118-PGP?branch=2

retour haut de page

Approbation et confirmation du Cheval Corse

Communiqué de l' Associu U Cavallu Corsu

L'Association U Cavallu Corsu, avec la participation des Haras Nationaux, réunit la Commission Nationale d'Approbation et de Confirmation chargée de statuer sur les demandes d'inscription au Stud Book du Cheval Corse le dimanche 9 février 2014 à partir de 9 heures à l’hippodrome de Casatorra à Biguglia, afin que les éleveurs ou les propriétaires de chevaux puissent présenter leurs animaux pour les faire inscrire au Stud Book de la race.

Sont invités à présenter leur cheval :

Merci de bien vouloir confirmer votre participation afin que l'Association puisse organiser au mieux cette manifestation.

Nous comptons sur votre présence.

cheval corse

Site web u Cavallu Corsu : www.chevalcorsesiteofficiel.com
Tél : 06 58 20 21 69

retour haut de page

La phrase du mois

par Henry Blake, homme de cheval britannique, auteur de plusieurs ouvrages.

"Pensez comme un cheval mais ne le dotez pas de qualités, d'émotions ou de sentiments humains parce que, par bonheur pour lui, ce n'est pas un être humain."

retour haut de page

Stage Hunter

par HTC

Les écuries HTC, à Porticccio, proposent un stage Hunter le 9 février 2014.

Un cavalier professionnel, spécialiste de la discipline (champion de Bretagne, plusieurs fois qualifié aux championnats de France à Fontainebleau) offrira la possibilité de découvrir ou de se perfectionner dans cette discipline dont l'objectif principal est d'allier style, efficacité du cavalier et disponibilité de sa monture.

Programme de la journée :

Une journée de stage supplémentaire pourra être rajoutée le 8 février en fonction du nombre de participants.

Tarif : 60 € pour les membres de HTC et 70 € pour les cavaliers extérieurs.

Renseignements : Céline Gay au 06 33 87 79 19.

retour haut de page

Devenir juge de dressage

 

Le Comité Régional d'Equitation Corse organise un stage de juge de dressage le vendredi 14 février 2014 à Equiloisirs (Corte). Ce stage, dont la formatrice est Annick Dauban, se déroulera de la façon suivante :

Ce stage est, d’une part, obligatoire pour les juges régionaux qui souhaitent conserver leur habilitation pour pouvoir officier et, d’autre part, est ouvert à toutes les personnes souhaitant devenir juge de dressage.

Inscription auprès du CRE.

Site web du CRE : www.cre-corse.fr

retour haut de page

La photo du mois

 

photo du mois

retour haut de page

Dans la presse

article publié par www.iamsport.fr, le 30 décembre 2013.

Une compétition de polo remportée par un cheval… cloné

En Argentine, la finale d’un championnat de polo vient d’être remportée par une jument clonée. Une première dans l’histoire des sports hippiques.

Samedi 7 décembre dernier, Adolfo Cambiaso remportait la finale du championnat Argentin de polo. Presque une banalité pour le numéro 1 mondial de polo. Pourtant, ce jour est bien à marquer d’une pierre blanche. Ce jour-là, le meilleur joueur de l’équipe Dolfina remportait la compétition grâce à Show me (« montre-moi »), sa jument clonée. Une première dans l’histoire des sports hippiques.

« Pour un joueur de polo, chevaucher un cheval extrêmement talentueux comme Show Me serait comme si un joueur de foot jouait avec les pieds de Maradona », d’après un expert s’exprimant à la télévision argentine.

Cambiaso n’attendait que cette finale pour démontrer les performances de ces chevaux clonés dans lesquels il croît beaucoup, lui qui élève déjà 56 jeunes clones et en a vendu aux enchères le clone de sa meilleure jument, Cuartetera, pour 800.000 dollars. Et selon des propos rapportés par OutsideOnline.com, le champion du monde nourrirait même le rêve de «disputer un match de polo qu’avec des chevaux clonés ».

« Est-ce si amusant quand tout le monde dans la course est Tiger Woods ? »

Pourtant cette perspective n’est pas vraiment pour plaire à tout le monde. «N’importe qui peut cloner Secretariat, explique Dan Rosenberg de la Three Chimneys Farm à Lexington dans une interview accordée à Yahoo Sport. « Mais tout le monde ne peut pas élever Secretariat. Cela ôte beaucoup de plaisir à la chose, beaucoup de mystère. Est-ce tellement amusant d’assister et de parier à une course où tous les chevaux sont des clones de Seattle Slew? Est-ce si amusant quand tout le monde dans la course est Tiger Woods? Pas pour moi. »

La performance que vient de réaliser Cambiaso ne concerne cependant qu’un seul des nombreux sports équestres, et tous ne sont pas ouverts aux chevaux clonés. En France, « les courses hippiques de galopeurs et de trotteurs ne sont pas ouvertes aux clones », d’après Chevalmag. Aux USA, les courses hippiques ne sont pas encore prêtes à accueillir des chevaux clonés. Ces derniers sont bannis du Jockey Club, qui s’occupe des courses de pur-sang au pays de l’oncle Sam, tandis que l’American Quarter Horse Association attend un verdict en appel sur sa condamnation, survenue en août, pour avoir entravé la concurrence en refusant les clones.

retour haut de page
version imprimable