n°6 - février 2010

tous les numéros d'é-kilibre fleche lien

Editorial | Le GPS | La phrase du mois | Vous avez dit "bien-être animal" ? | Solidarité | Avec les cowboys
Le saviez-vous ? | La photo du mois | Sur le net

Editorial

par Carine Poletti

Premier bilan

L'assemblée Générale d'Equitable qui s'est déroulée le 23 janvier à Ponte-Novu a permis de faire le point sur les actions menées par l'association depuis sa création.

En huit mois, elle a réussi à réunir plus de 122 adhérents de toute la Corse dont des clubs, des professionnels de la santé du cheval, des entraîneurs, des éleveurs, des élus et même une société de chasse.

Grâce à la création de ce réseau, elle a déjà effectué 22 sauvetages et fait ouvrir 4 dossiers par la DDSV. Nous étions loin de penser que les équidés en détresse étaient si nombreux sur l'île...

L'affiliation de l'association à la FFE a permis à une quinzaine de cavaliers indépendants de prendre leurs assurances (licence pratiquant et compétition, responsabilité civile propriétaire d'équidé) et d'organiser des manifestations comme des balades et un stage d'éthologie.

Elle offre, à présent, des services comme la location d'un camion de transport d'équidés (réservé aux adhérents et aux sauvetages) et des commandes de foin de la Crau.

Le site internet, visité par près de 4000 personnes, est mis à jour régulièrement et propose des actualités, un service gratuit de petites annonces, la vente en ligne de sa boutique, le suivi des sauvetages, des trucs et astuces, des liens, des conseils, le calendrier officiel des manifestations de l'île, des albums photos et la possibilité d'adhérer via paypal.

Cette gazette électronique est envoyé mensuellement à plus de 500 personnes.

Un partenariat avec le Conseil du Cheval en Corse est en place, une demande d'intégration à celui-ci est en cours et l'association s'est vue attribuer le suivi des chevaux qui seront retirés du plateau de Tenda. Equitable-Corse a des parrains prestigieux tels que Elisabeth De Corbigny et Thierry Lhermitte qui contribuent à sa notoriété, que devrait bientôt rejoindre Jos Lansink (médaille d'or aux JO de 2006 en CSO).

La presse régionale a promu l'action de l'association : le Journal de la Corse, Corse- Matin (bientôt Femina), Corsica Télé (bientôt Via Stella), RCFM. Les adhérents ont distribué des affiches et cartes chez les vétérinaires, dans les grandes surfaces, les magasins spécialisés et Equitable était présente à une une vingtaine de manifestations de l'île (dans toutes les disciplines équestre).

Des fichiers comme celui du recensement des équidés de Balagne (presque 500 recensés) et des adoptants sont mis à jour quotidiennement.

Equitable-Corse mise aussi sur la prévention avec la diffusion d'un livret, le manuel du propriétaire d'équidé, ainsi qu'un courrier adressé aux maires de Haute-Corse rappelant qu'il sont tenus de faire appliquer code rural concernant la détention d'animaux.

C'est uniquement en continuant à travailler tous ensemble que la Corse pourra un jour se vanter de n'avoir que des équidés heureux et en bonne santé !

retour haut de page

Le GPS

par Daniel Guglielmacci

Un petit tour d’horizon sur un outil utile : le GPS, "Global Positioning System" en anglais, que l'on peut traduire en français par "Géo Positionnement par Satellite". D’abord, un lien sur Internet pour en savoir plus pour les plus curieux : http://fr.wikipedia.org/wiki/Global_Positioning_System.

A quoi sert-il et quelles sont ses fonctions principales ?

On peut résumer les fonctions principales attendues par nous, utilisateurs de base (de pleine nature et non conducteur automobile sur route dont on ne parlera pas dans cet article) :

A partir de ces fonctions de base, un bon GPS peut offrir les services suivants :

Enfin, beaucoup de GPS de dernière génération, pour ne pas dire tous, sont couplés avec un logiciel à installer sur un ordinateur, afin de préparer vos itinéraires ou de récupérer vos données et de les partager avec d’autres utilisateurs.

Pour ma part, j’ai choisi de me munir d’un GPS pour des raisons de sécurité, car il est simple alors d’appeler les secours et d’indiquer ainsi le lieu de l’accident avec beaucoup de précision, surtout pour les moyens aériens. Mais je l’utilise aussi pour préparer ou contrôler les parcours en endurance équestre.

Dernière remarque, les prix vont de 90 euro à plusieurs centaines d’euro, les plus onéreux dépassent même les 1000 euro, alors étudiez bien vos besoins réels, et dans le doute vous pouvez me contacter pour que je vous aide à faire votre choix.

A bientôt, et n’hésitez pas à nous faire parvenir des remarques ou retours d’expériences au sujet des GPS.

retour haut de page

La phrase du mois

par Jean d'Orgeix

"Rien n'est plus difficile que de ne rien faire. "

retour haut de page

Vous avez dit "bien-être animal" ?

par Joël Poli, maréchal-ferrant, éleveur d’ânes en Corse

Le sabot des équidés pousse de manière continue au rythme de un centimètre par mois environ. Ceci pour compenser l’usure de la corne afférente aux déplacements pour s’alimenter. En effet, à l’état naturel, les équidés se déplacent toujours à la recherche de leur nourriture de base et donc évoluent sur des terrains propices à leurs aptitudes, comme les prairies.

Aucun intérêt pour eux à se déplacer sur une route goudronnée, un terrain caillouteux, sauter un obstacle d’1m50 alors qu’il suffit de passer à côté.

Tout se complique quand un certain bipède part à l’assaut de sa plus belle conquête.

Ce bel animal se retrouve alors dans des conditions de déséquilibre environnemental devant être palliées par les compétences de chacun d’entre nous.

En ce qui concerne les soins afférents aux sabots, ils seront adaptés à chaque animal et seul votre maréchal-ferrant traitant pourra vous indiquer la nature et la périodicité d’entretien à effectuer. Dans tous les cas les soins préventifs seront justifiés.

La souffrance que ressent un équidé au niveau de ses pieds est omniprésente dans la filière équestre et s’arrêter à celle que l’on peut montrer du doigt, car visuellement spectaculaire, ne serait pas digne du serviteur du cheval (maréchal-ferrant).

Pour exemple, un cheval de saut d’obstacle qui se réceptionne sur un petit caillou dissimulé dans le sable équivaut à lui mettre un coup de marteau sur la sole le pied levé. Un cheval avec des fers mal ajustés ou trop petits équivaut à porter des chaussures qui ne vous conviennent pas.

Je m’arrêterai là car il y en a pour tout le monde, mais simplement pour attirer l’attention sur le fait que la souffrance n’est pas toujours visible et là où l'on croit. On sait que le pied du cheval est assez sensible pour détecter une mine placée à trente centimètres sous terre. En tant qu'utilisateurs d’équidés, nous devons continuellement nous remettre en question à ce sujet.

Voici un exemple de souffrance dissimulée :

Des séquelles dues à un excès d’alimentation et les solutions que peut apporter une ferrure pathologique

A mon arrivée, cet âne ne comportait pas de signe apparent de souffrance et j’étais appelé pour un simple parage.

Mais lorsque j’ai soulevé l’antérieur, j’ai constaté que cet âne était victime d’une séquelle de "fourbure", à savoir une "fourmilière de fourbure".

âne

J'ai alors procédé à une ablation de la partie lésée; on aperçoit la troisième phalange avec quelques millimètres de corne. Puis, à la pose d’un fer en col de cygne forgé sur mesure dans mon atelier. Cette ferrure soulage l’animal car seules les parties saines supportent son poids.

âne

Après quelques mois de suivi, la corne a repoussé et la ferrure a été supprimée pour laisser place à un simple entretien de parage.

âne

Les ânes sont régulièrement sujets à ce type d’affection car ils sont très gourmands et très malins. Pour l'anecdote, celui-ci vivait dans un lotissement et poussait des braiments si forts, que ses propriétaires, pour éviter les remontrances du voisinage, lui portaient du pain afin de faire cesser son cri majestueux. Il n’avait plus alors qu’à jouer de son instrument pour déclencher la venue des friandises.

retour haut de page

Solidarité

par Laetitia Taillade

Equitable-Corse est en étroite relation avec un refuge privé pour équidés en Belgique, Hope asbl, qui intervient régulièrement en France, lorsque les associations locales sont absentes ou inertes.

Le mois dernier, sa responsable a été appelée pour intervenir, sur le territoire belge, à 15km de chez elle, pour le cas d'une ponette, laissée à l'abandon, ne pouvant plus tenir sur ses jambes.

ponette

Elle n'avait ni eau, ni nourriture, n'avait reçu aucun soin. Elle n'avait pas été vue par un maréchal-ferrant depuis une dizaine d'années. Ses sabots avaient poussé et s'étaient recourbés de tous les côtés, rentrant dans les chairs, puis sciés sans aucune précaution. Elle était dehors, sans abri, par -10° en attendant de mourir doucement de faim et de froid.

Pendant cinq jours, la responsable de Hope s'est démenée pour sauver cette si gentille ponette, deux vétérinaires se relayant auprès d'elle.

Ces deux vétérinaires, spécialistes des chevaux et des animaux de ferme, ayant chacun plus de trente ans d'expérience, n'avaient jamais vu des pieds dans un tel état.

pied ponette

pied ponette

Le sixième jour, il n'y avait plus d'espoir et la pauvre bête a été euthanasiée.

Une seule personne s'était émue de l'état de cette ponette, une voisine. Avant de contacter Hope ASBL, elle s'était adressée au maire de la commune, qui n'a eu aucune réaction, à la gendarmerie qui n'a pas jugé qu'il y avait lieu de s'inquiéter, à un refuge subventionné par l'état, situé à 5km, qui a répondu à cette dame qu'il ne se déplaçait que sur demande des autorités...

Atterrée par cette indifférence générale, la responsable de HOPE asbl a décidé de s'adresser à la Ministre belge de la santé, en charge du bien-être animal, lui demandant de faire en sorte que les autorités compétentes ne soient plus complices des bourreaux et qu'elles prennent en considération toutes les plaintes.

Vous pouvez être solidaire et participer à cette campagne contre la maltraitance en remplissant (votre nom et votre adresse) et signant la lettre à la Ministre (format PDF)) et en la renvoyant à HOPE asbl qui transmettra, par courrier (Rue du Pourrain 65 - 5330 Assesse - Belgique) ou par email : hopeasbl@yahoo.com.

Télécharger la pétition :
cliquer pour télécharger la pétition

Forum de HOPE asbl (inscription nécessaire)

retour haut de page

Avec les cowboys

par Marjorie Fabre et Dominique Acquaviva

En septembre dernier, nous sommes partis dix jours au Canada, pratiquer l'équitation western avec de vrais cowboys.
Nous avons séjourné au Bent Creek Ranch, en Alberta, à Fort Macleod.
Le matin, nous avions des stages "clinique" (mise en place d'une relation de partenariat avec le cheval basée sur la confiance mutuelle) et, l'après-midi, nous partions dans les immenses vallées avec les patrons de différents ranchs afin de les aider à rassembler leur bétail.
Ce fut une expérience extraordinaire et inoubliable !D'ailleurs, nous y retournerons sûrement...

Canada

Canada

Canada

Canada

Canada

Canada

Site du Bent Creek Ranch

retour haut de page

Le saviez-vous ?

par Laetitia Taillade

Dans les débuts de la mafia sicilienne, pour intégrer cette organisation, il fallait passer des sortes d'examens d'entrée. Le premier consistait à tuer un mouton ou un cheval, le suivant, à tuer un homme.

Source : John Follain, auteur des "Parrains de Corleone"

retour haut de page

La photo du mois

 

Les extrêmes

retour haut de page

Sur le net

publié par telegraph.co.uk, transmis par le CEER

Un cheval se coince la tête dans un arbre

cheval coincé
Un passant est venu à la rescousse après avoir entendu les hennissements (Photo: Wenn)

cheval coincé
Le voisin a pu libérer le cheval en utilisant précautionneusement une tronçonneuse (Photo: Wenn)

La jeune pouliche trop curieuse s'est retrouvée la tête coincée dans une fente du tronc et a dû être libérée. Le cheval, appelé Gracie, a été incapable de se libérer seul et aurait pu être en danger si un passant n'avait pas été en mesure de venir à sa rescousse après avoir entendu des hennissements.
Jason Harschbarger, un voisin dans la ville de Pullman, Virginie-Occidentale, Etats-Unis, a découvert une scène qui ressemblait à l'image de Winnie l'Ourson resté coincé dans l'arbre à miel. M. Harschbarger est allé chercher des outils et a été en mesure de couper soigneusement le bois autour du cou du cheval .Cependant, avant d'intervenir, il a pu prendre quelques photos.
Heureusement pour elle, Gracie est sortie de ce calvaire avec seulement quelques blessures mineures et, selon M. Harschbarger, elle est en bonne voie de rétablissement.
Suite à son opération de sauvetage, M. Harschbarger a déclaré à une station de télévision locale: "Elle a quelques coupures sur la tête et les oreilles".
"Les dernières nouvelles que j'ai eues faisait état d'une légère dislocation de la mâchoire mais je pense qu'elle est en train de guérir et qu'elle peut s'alimenter à nouveau."
On ignore toujours pourquoi Gracie a mis sa tête dans la fente.

retour haut de page
version imprimable