n°84 - septembre 2016

tous les numéros d'é-kilibre fleche lien

Editorial | Concours Equitable-Corse | Lourd bilan | La phrase du mois | Nouveautés Immunekinn | Tourisme bovin | L'image du mois
Formation BPJEPS | Stage juge de dressage | Un centre équestre réellement associatif | Dans la presse

Editorial

par Laetitia Taillade-Maraninchi

Chaque mois, la Fédération Française d'Equitation adresse aux clubs adhérents « La lettre ressources ». Cette publication, principalement axée sur les informations juridiques, est un outil très pratique pour les centres équestres.

Le numéro 67 juillet/août était un « spécial rentrée ». Au milieu des rappels des obligations, des actualités fiscales, des conseils de gestion, un article est consacré au bien-être animal.

L'article suggère aux centres équestres de mettre en place un programme autour de l'éthologie pour les jeunes cavaliers et leurs parents ou accompagnateurs.

Pour le bonheur des chevaux ? Sûrement. Mais aussi pour des raisons économiques :  « Face à la préoccupation grandissante des consommateurs pour le bien-être animal, son intégration dans vos prestations représente un véritable atout économique et compétitif.[…] En plus de les (NDLR : les parents et accompagnateurs) impliquer davantage dans la pratique sportive de leurs enfants, ces périodes d’échange permettront de les rassurer quant au caractère accidentogène de l’équitation...voire de faire naître des vocations ! »

Article intégral :

article

retour haut de page

Concours et stage Equitable-Corse

 

Nous vous rappelons que le 25 septembre prochain, Equitable-Corse organise un concours d'Equifeel et un concours de TREC à Castirla.

Au programme :

EQUIFEEL Club 1 individuelle; FFE Club concours n°1715639
Tests : le licol, le trèfle, le cercle, la bâche, le compas
Concours ouvert aux équidés BCDE (entiers interdits), inscrits sur la liste FFE, de 4 ans et plus et cavaliers LFC Club en "discipline autre", titulaires au minimum du Galop 2 ou du Savoir Ethologique 2 ou du Galop d'Or.

TREC Club 1 Spéciale individuelle PTV, Club Elite Spéciale individuelle PTV, Amateur 2 Spéciale individuelle PTV; FFE Club concours
n°1710831 pour les deux catégories.
Epreuves ouvertes aux équidés BCDE, inscrits sur la liste FFE, de 4 ans et plus.
Epreuves Club ouvertes aux cavaliers LFC Club en TREC, titulaires au minimum du Galop 2 ou du Galop d'Or.
Epreuve Amateur ouverte aux cavaliers LFC Club à Pro en TREC, de 14 ans et plus, Galop 2 minimum pour les mineurs.

affiche

En préparation au concours, un stage d'Equifeel est organisé le 11 septembre à Monticello, accueilli par le Centre Equestre Saint-François et animé par Isabelle Pétin.

Plus d'informations : http://trec.equitable-corse.com ou 06 08 43 65 22

retour haut de page

Lourd bilan

par Laetitia Taillade-Maraninchi

Le bilan du gigantesque incendie, d'origine humaine, qui a débuté le 10 août dernier et a touché plusieurs communes au nord de Marseille, est lourd. On déplore 33 blessés et 25 immeubles détruits, dont un groupe scolaire à Vitrolles et un lycée aux Pennes-Mirabeau.

Deux centres équestres ont été détruits à Vitrolles, les Collets Rouges et l'association Cheval et nature. Grâce au courage des personnes sur place et des secouristes, grâce à la solidarité qui s'est mise en place immédiatement, les équidés sont saufs. Ceux de Cheval et nature ont été libérés par un pompier qui a défoncé les clôtures et, plus tard, dans la nuit, récupérés par le centre équestre d'Istres. Ils sont maintenant répartis dans plusieurs écuries de la région. Ces deux clubs ont perdu leurs structures, leur matériel, leurs véhicules.

centre détruit

Une pension équine a évacué 18 chevaux et poneys, avec l'aide de nombreux volontaires, un agriculteur leur a mis un pré à disposition. D'autres bénévoles ont également participé à la mise en sécurité des chiens et chats de plusieurs refuges de la région.

La flore et la faune sauvage sont durement touchées. Selon la Ligue de protection des oiseaux, sur le plateau de Vitrolles « ont été recensés un nombre important d’espèces florales patrimoniales dont des cistacées et des orchidées ; pas moins de 107 espèces d’oiseaux dont des espèces à fort enjeu de conservation telles que l’Aigle de Bonelli, le Grand-duc d’Europe, la Pie-grièche méridionale ou encore le Guêpier d’Europe ».

Les centres équestres détruits ont lancé des appels aux dons, financiers ou en matériel. Pour Cheval et nature, plus d'informations sur le site web  : http://cheval-nature.fr.

Cagnottes :

retour haut de page

La phrase du mois

par Ray Hunt, horseman américain

"Si vous commencez à douter de votre cheval, vous allez tous deux avoir des problèmes."

retour haut de page

Nouveautés Immunekinn

 

Notre partenaire Immunekinn, créateur et fabriquant de cosmétiques au lait de jument récolté de façon raisonnée, a élargi sa gamme de produits. A la crème universelle biodiversifiée, s'ajoutent des savons "haute-couture", fabriqués à l'ancienne, avec différentes huiles végétales, de l'argile verte et, toujours, du lait de jument.

"Naturellement surgras ( 6 à 8%) , ils nettoient et nourrissent véritablement votre peau en profondeur pour compenser les effets desséchants et irritants de l'eau calcaire".

savon

Les produits Immunekinn sont maintenant disponibles en Corse : à la pharmacie Neri, à Porticcio, et à la parapharmacie Citea, au centre commercial Casino à Calvi. Une boutique en ligne a été mise en place : http://www.immunekinn.com.

retour haut de page

Tourisme bovin

 

Le diplôme d'accompagnateur de tourisme bovin n'existant pas, c'est en tant que titulaire de l'ATE (accompagnateur de tourisme équestre) et du BPJEPS tourisme équestre qu'Annie mène des balades à dos de poney ou de vache.

balade avec vache

Sans surprise, cela se passe en Normandie, à Saint-Philbert-Sur-Orne. Les vaches sont des Jersiaises, une race anglo-normande qui se prête particulièrement bien à cette activité à pratiquer en famille, à 4' patbalad.

balade avec vache

Site web : http://www.4patbalad.fr/

retour haut de page

L'image du mois

Les baladins de la vallée d'argent, spectacle animalier d'inspiration historique, avec des yacks

image du mois

retour haut de page

Formation BPJEPS

 

La prochaine formation BPJEPS activités équestres, mentions équitation ou tourisme équestre, se déroulera au centre FAE Equiloisirs à Corte du 22 octobre 2016 au 22 décembre 2017.

Les dossiers d'inscriptions doivent être déposés avant le 16 septembre 2016, le test d'entrée aura lieu le 22 septembre.

Renseignements et inscriptions : 04 95 61 09 88; site Internet : http://www.fae-equiloisirs.com

retour haut de page

Stage juge de dressage

 

Le Comité Régional d'Equitation organise un stage juge de dressage animé par Annick Dauban qui se tiendra le dimanche 2 octobre 2016 au centre équestre FAE Equiloisirs à Corte. Ce stage s'adresse aux juges insulaires pour une remise à niveau ainsi qu'aux cavaliers et enseignants souhaitant devenir juge.

Plus d'informations :

affiche

retour haut de page

Un centre équestre réellement associatif

par Laetitia Taillade-Maraninchi

Le centre équestre Cheval & Nature de Vitrolles, dont les structures ont récemment été détruites par un incendie (voir ci-dessus), fonctionnait sous forme d'association, uniquement basée sur le bénévolat. L'équipe entend bien reconstruire et repartir sur les mêmes bases.

Côté écurie de propriétaires, chaque propriétaire était chargé de nourrir l'ensemble du cheptel une fois par semaine, et cela suivant un planning couvrant chacun des repas, à heures fixes. Le cavalier propriétaire devait assurer l'entretien des installations de son cheval et de leurs abords. Tous les deux mois, les propriétaires participaient à une matinée de travaux.

Côté poney club, les cours étaient dispensés par un moniteur extérieur. Durant les cours, les cavaliers n'étant pas à poney se chargeaient de l'entretien des lieux et des poneys. En groupe, sous la surveillance de parents, ils ramassaient les crottins, nettoyaient et remplissaient les abreuvoirs de leurs poneys ainsi que les installations qu'ils utilisaient (carrière, barre d'attache, devantures de parcs). Les parents étaient présents à tour de rôle, selon un planning.

Ce fonctionnement très convivial permet des coûts de pension très bas puisqu'aucun salarié n'est nécessaire. Le règlement intérieur doit être très précis et les propriétaires très disciplinés.

Fin août, Cheval & Nature espérait relancer le poney club en novembre, les équidés étant installés dans des parcs provisoires.

Site web du club : http://cheval-nature.fr

retour haut de page

Dans la presse

article publié par sport24.lefigaro.fr, le 14 août 2016

Une cavalière renonce aux JO en pleine épreuve pour préserver son cheval malade

Adelinde Cornelisse

Candidate à une médaille dans l'épreuve du dressage, Adelinde Cornelissen a préféré abandonner son rêve olympique et préserver la santé de son cheval malade souffrant d'une piqûre d'insecte. Fer de lance d'une redoutable équipe des Pays-Bas dans l'épreuve de dressage, Adelinde Cornelissen ne sera pas sacrée à Rio cette année. La cavalière a abandonné en pleine épreuve alors qu'elle défendait les couleurs de son pays afin de protéger la santé de son cheval, Jerich Parzival, âgé de 19 ans.

Le cheval malade en raison d'une piqûre d'insecte?

La médaillée d'argent aux JO de Londres en 2012 a raconté sa mésaventure sur les réseaux sociaux et expliqué pourquoi elle avait été contrainte de se retirer, la mort dans l'âme. Quelques jours après avoir réceptionné son cheval venu d'Europe, la cavalière a observé que celui-ci avait le côté droit de sa tête gonflé. Malgré un comportement normal (Jerich Parzival mangeait et buvait comme d'habitude), le cheval affichait 40°C de fièvre. La championne néerlandaise a alors alerté les vétérinaires qui ont conclu que son compagnon avait été probablement piqué par un insecte, peut-être une grosse araignée. Placé au repos et sous médicaments et choyé par Adelinde Cornelissen qui a dormi à ses côtés dans les écuries, Perich Parzival a repris du poil de la bête la veille de rentrer en lice, mercredi. «Sa température était de 37.5°C et il était encore moins gonflé. La veille, j'avais décidé de ne pas courir, mais maintenant que sa température était normale, qu'il avait l'air en forme, je n'allais pas laisser l'équipe, je savais que nous n'avions pas de couple de réserve…», a expliqué l'athlète de 36 ans qui a décidé de se lancer dans la compétition après avoir consulté une dernière fois les vétérinaires et l'entraîneur national et à l'issue d'un ultime test rassurant. «Nous avons décidé de marcher et de trotter pour voir. Après quelques tours, Parzi semblait heureux et en forme», affirme la championne pas rassurée à 100%.

«J'ai laissé tomber. Il m'avait tout donné, durant toute sa vie et il ne méritait pas cela…»

Car le mercredi, tout ne s'est pas passé comme prévu. «À la détente, tout s'est bien passé, j'y suis allée doucement. Il allait bien mais je ne le sentais pas aussi puissant que d'habitude», a constaté la cavalière qui est entrée en piste. «J'ai senti qu'il allait tout donner», a expliqué celle qui a subitement décidé d'abandonner pour préserver son fidèle «Parzi». «Mais, voulant le protéger, j'ai laissé tomber. Il m'avait tout donné, durant toute sa vie et il ne méritait pas cela… Alors j'ai salué et j'ai quitté la piste…», a conclu la Batave qui peut espérer être à Tokyo en 2020. Perich Parzival, lui, a retrouvé tous ses moyens selon sa propriétaire se voulant rassurante sur son compte Facebook. Mais une chose est sûre, il ne sera pas de l'aventure dans quatre ans au Japon et peut désormais penser à profiter d'une retraite bien méritée.

retour haut de page
version imprimable