n°88 - janvier 2017

tous les numéros d'é-kilibre fleche lien

meilleurs voeux

Editorial | Assemblée générale | Stage et concours Equifeel | La phrase du mois | Abattage massif d'ânes au Burkina Faso | Elections FFE | L'image du mois | Collectif AnimalPolitique | Dans la presse

Editorial

article publié par http://fr.blastingnews.com/, le 24 novembre 2016, signé Renaud Hadef

La tonte de l'équidé en hiver : une pratique au poil ?

Les frimas frappent à la porte des boxes, les vents giflent les naseaux, les croupes sont tournées vers le nord et pourtant on tond à tout va !

Nos amis les chevaux doivent se demander pourquoi certains les privent de leur bonne couverture naturelle en poils d'hiver bien drus et soyeux ! Après avoir sondé de nombreux passionnés propriétaires, il s'avère que peu savent vraiment pourquoi ils pratiquent de la sorte... à moins que les véritables raisons ne soient guère avouables ! Bien entendu, la tonte est encore une preuve que nos interventions humaines sont trop souvent en contradiction avec les dispositions que la nature a prises avant de nous en avoir touché mot. Tous les mammifères (tout le règne animal en général...) disposent de leur propres outils physiologiques pour faire face aux cycles climatiques saisonniers et cette horloge bien rodée se passe de toute intervention humaine pour fonctionner. Ce qui est alarmant, à mon humble avis, c'est cette manière de tourner un acte à priori anti naturel, en geste indispensable pour telle ou telle raison. "On s'invente des excuses qui permettent de s'en tirer avec la conscience tranquille !"

Oui mais...

Notre cheval, qu'en pense-t-il ? Pas très compliqué de le deviner : il nous regarde de travers en se demandant pourquoi on a tant de cheveux et qu'on se permet d'éliminer leur couverture hivernale ! Tout cela pourquoi ? Plus chouette sur la photo le loulou à sa maman ?... Manque de courage pour se taper des pansages approfondis, plus certainement ! La transpiration à l'occasion d'un travail est un signe de parfaite bonne santé chez le cheval. Il est évident qu'un pansage dispensé à un poil d'hiver demande un peu plus d'énergie que sur un poil court. Et alors ?

Nous devons admettre que chaque cas est particulier et que ce geste de tonte, bien que peu souvent motivé par une véritable vraie bonne raison, est un geste passé à tel point dans le banal que personne ne se pose vraiment la question de savoir quelles sont les répercussions sur la santé du cheval. Précisé à juste titre par un ami passionné, "le pansage est un acte bienfaisant pour le cheval car il fait aussi office de massage musculaire et permet de détecter les douleurs et blessures..."

Mais là où l'aberration est la plus flagrante, du moins on peut l'interpréter de la sorte, c'est lorsque une fois la tonte effectuée, on se rue sur la couverture pour couvrir le loulou ! Allez comprendre !

retour haut de page

Assemblée générale

 

L'assemblée générale ordinaire de l'association Equitable-Corse se tiendra le dimanche 15 janvier 2016 à 10 heures à Corte, à la ferme auberge A Chujsellina, route d'Aleria.

Elle sera suivie d'un repas au prix de 28 € par personne.

Toutes les personnes désirant se joindre aux adhérents pour le repas sont les bienvenues. Nous vous prions simplement de réserver avant le 9 janvier auprès du secrétariat de l'association par mail (voir rubrique "contacts" du site).

retour haut de page

Stage et concours Equifeel

 

En 2017, Equitable-Corse organise 3 concours d'Equifeel. Le premier aura lieu le 18 février, à Sainte-Lucie de Porto-Vecchio, en partenariat avec Zappa Horse Endurance. Les suivants sont programmés le 9 avril à Castirla et le 10 décembre à Monticello.

Ce premier concours de l'année sera précédé, les 21 et 22 janvier, d'un stage, animé par Isabelle Pétin, titulaire du Brevet Fédéral d'Equitation Ethologique niveau 2.

Le but de l’Equifeel est de donner au cavalier davantage de compréhension du poney ou du cheval, de réflexion et de ressenti dans ses interactions avec lui. Dans la pratique, il s'agit de différents tests ludiques à pied où le cavalier choisit des niveaux de difficulté de contrat pour mettre en valeur sa complicité avec son équidé.

Les engagements se font sur Internet, concours FFE CLUB n° 1721087, possibilité d'engager sur place.

concours 2016
Lors du concours organisé à Castirla en 2016

Plus d'informations : http://concours.equitable-corse.com.

retour haut de page

La phrase du mois

dicton, extrait de "Mille et un proverbe sur le cheval", présentés par Jean-Louis Gouraud, historien et encyclopédiste du cheval.

"Qui confie son cheval à autrui ne tarde pas à aller à pied."

retour haut de page

Abattage massif d'ânes au Burkina Faso

 

Les ânes de l'Afrique subsaharienne sont victimes, par centaines, d'un trafic de peaux vers la Chine, pays où elles sont recherchées pour leurs vertus anti-vieillissement supposées.

Alerté par la confédération paysanne, le gouvernement du Burkina a publié, en juillet 2016, un décret qui règlemente les abattages et l’exportation des peaux de ces animaux. Malgré cette règlementation, les ânes sont toujours tués et dépecés, les abattages clandestins et vols d'animaux dans les villages ne diminuent pas.

Les petites annonces sur le web sont édifiantes : "nous sommes une société togolaise à la recherche des fournisseurs de peaux d’ânes dans la region du mali en toutes urgences (...) Quantite :illimité"*

Une pétition demande aux autorités Burkinabé de mettre en œuvre tous les moyens possibles pour faire appliquer concrètement ses décisions et pour stopper définitivement ce trafic. Pour lire et signer la pétition, cliquer ici.

cadavres d'ânes

Sources : www.jeuneafrique.com
*www.espaceagro.com

retour haut de page

Elections FFE

 

Suite à l'éditorial du dernier numéro d'é-kilibre qui reprenait un article de l'Eperon au sujet des élections de la FFE, François Albertini, secrétaire général de la Fédération Française d'Equitation, fidèle lecteur de notre mensuel électronique, répond :

Dans votre éditorial vous vous posez la question: Pourquoi les licenciés n'ont ils pas le droit de vote direct?
Une fédération n'est pas une association de consommateurs cavaliers mais un rassemblement de groupements sportifs.
C'est la loi...
Le droit de vote est donné au représentant de chaque groupement au prorata des cavaliers qu'il réunit .
C'est la loi...
Ainsi nous avons une démocratie directe et vote direct pour l'ensemble des scrutins nationaux, régionaux, départementaux. Notre fédération est prise en exemple par les pouvoirs publics pour sa démocratie interne.

retour haut de page

L'image du mois

 

image du mois

retour haut de page

Collectif AnimalPolitique

extraits du manifeste "30 propositions pour mettre la condition animale au cœur des enjeux politiques"

Malgré l’intérêt croissant des Français pour la cause animale, la dénonciation des actes de cruauté et la reconnaissance de la sensibilité des animaux par la science et le droit, l’engagement des politiques pour améliorer leur situation reste très insuffisant et en décalage avec les attentes de la majorité des Français.

Face à ce constat et fortes de leur expérience, 26 organisations de protection animale ont décidé de se rassembler au sein du collectif AnimalPolitique pour porter la voix de ceux qui ne peuvent s’exprimer et mettre la question animale au cœur des préoccupations politiques.

Dans la perspective des prochaines échéances électorales, notre collectif a rédigé le manifeste AnimalPolitique. Il dresse un état des lieux de la situation des animaux sauvages et domestiques en France et formule nos attentes les plus urgentes sous la forme de 30 propositions concrètes, réalistes et applicables immédiatement, sur les six thématiques majeures de la protection animale : les animaux d’élevage, d’expérimentation, de divertissement et de spectacle, de compagnie, de la faune sauvage ainsi que la place des animaux dans notre société.

Il est destiné aux candidats à l’élection présidentielle et aux élections législatives afin qu’ils prennent position publiquement sur son contenu.

Aujourd’hui, ensemble, construisons une société respectueuse des animaux.

Pour lire l'intégralité du manifeste et ses propositions, cliquer sur l'image :

manifeste.

retour haut de page

Dans la presse

article publié par France 3 Corse Via Stella, le 4 décembre 2016

Corse - Comment faire garder son cheval pendant les vacances ?

Plus sérieusement, en Corse un service de remplacement permet aux agriculteurs et professionnels de l'éco-tourisme de prendre des congés ou se propose de leur envoyer du personnel pour les remplacer en cas d'arrêt maladie.

C’est grâce aux services de Lydie Basso-Bert que Marina Lebras, propriétaire de ranch à Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio a pu partir en vacances.

Pendant l’absence de Marina, Lydie s’est occupée des chevaux, a donné des cours d’équitation et proposé des promenades à cheval aux personnes qui venaient.

C’est aussi grâce au Serracor que Marina a pu partir en vacances. Ce service de remplacement est ouvert à tous les chefs d'exploitation ou d'entreprises agricoles. L'adhésion coûte 60 euros par an.

Les adhérents peuvent y faire appel en cas d’accident du travail, de maladie ou tout simplement de congés.

L'avantage du Serracor, c'est qu'il permet un crédit d'impôt de 50% sur le salaire versé au remplaçant. L’association créée en 2005 a repris du service l'an dernier. Son but : rendre le métier d'agriculteur plus attractif et moins contraignant.

En 2015 comme en 2016, le Serracor a accompagné 15 embauches pour un millier de jours de travail dans des exploitations insulaires.

A terme, l'association espère se doter d'un vivier de remplaçants.

Contact : serracor@wanadoo.fr

retour haut de page
version imprimable