n°93 - juin 2017

tous les numéros d'é-kilibre fleche lien

Editorial | Cavall'in Festa | La phrase du mois | Le bien-être animal à travers le monde | Insolite : reconversion professionnelle | L'image du mois | Dans la presse

Editorial

par Laetitia Taillade-Maraninchi

La recrudescence des abandons d'ânes

Préalablement aux journées portes ouvertes de la SPA qui se sont tenues les 20 et 21 mai dernier, les responsables de l'association faisaient le constat d'une forte augmentation, depuis 5 ou 6 ans, des cas d'abandon et de maltraitance d'ânes, cas qui ont été multipliés par trois depuis un an !

Cette recrudescence des abandons d'ânes serait la conséquence d'une espèce de mode, il y a quelques années, d'un retour au rural ayant induit des achats, irréfléchis, d'ânes, par exemple pour entretenir des petits jardins.

Si l'origine de cette mode de la race asine est différente en Corse, le constat est le même : une augmentation du nombre d'ânes laissés sans soin, voire totalement à l'abandon, des reproductions non contrôlées et des appels à l'aide très tardifs.

Source : France-Inter

retour haut de page

Cavall'in Festa

 

La traditionnelle foire régionale du cheval, Cavall'in festa, se tiendra, à Corte, les 10 et 11 juin.

Affiche 2017

Au programme (sous réserve de modifications éventuelles) :

Samedi 10 juin :
10h00 Défilé à travers la cité
12h00 Ouverture officielle de la foire
14h00 Epreuve de tri de bétail
14h00 Présentation et vente de chevaux
14h30 Démonstration d’attelage et traction animale
14h30 Maniabilité montée
15h10 Spectacle équestre d’Arbo Valley
15h45 Epreuve du Relais d’obstacle
16h45 Démonstration de Physio Massothérapie équine
16h30 Démonstration Equitation de travail
17h00 Extrait du spectacle nocturne
18h00 Barrel Race
19h00 Remise des prix des épreuves de la journée
A partir de 21h15 :
« Spectacles des clubs équestres Corses »
« Spectacle de Jean Marc Dellajuto »
Soirée musicale avec Petru GUELFUCCI et Fabien CAZORLA
Dimanche 11 juin :
9h30 Championnat de Corse de Pony Games
10h30 Epreuve de tri de bétail
13h30 Présentation chevaux toutes races
13h30 Jeux à cheval
14h30 Epreuve de Pole Bending
15h30 Démonstration d’attelage et traction animale
16h00 Barrel Race
17h00 Extrait du spectacle nocturne
17h30 Spectacle des cavaliers d’Anghione
18h00 Epreuve de Puissance

Tous les après-midis, retrouvez les ateliers d’initiation éthologie et attelage tout public et, la nouveauté de cette année, pour les plus jeunes : le Village Poney .

retour haut de page

La phrase du mois

proverbe arabe

"Bon cheval juge son cavalier".

retour haut de page

Le bien-être animal à travers le monde

 

Dans un communiqué de presse en date du 24 mai1, l'OIE, l'Organisation Mondiale de la Santé Animale, annonce : "Aujourd’hui, les Membres de l’OIE ont adopté la première stratégie mondiale en faveur du bien-être animal. Approuvée préalablement lors de la 4e Conférence mondiale de l’OIE sur le bien-être animal à Guadalajara (Mexique) en décembre 2016, elle vise à atteindre « Un monde où le bien-être des animaux est respecté, promu et renforcé, parallèlement à une amélioration croissante de la santé animale, du bien-être de l’homme, du développement socio-économique et de la durabilité environnementale ».

Cette stratégie repose sur les quatre piliers suivants :

En 2016, le magazine en ligne de l'actualité technique et scientifique équine, équi'idée2, publiait la synthèse de quelques réglementations, documents et codes traitant du bien-être des chevaux à l’étranger et en France. Extraits :

"Qu’est-ce que le bien-être animal ? Une des définitions largement admises est celle des 5 libertés (Farm Animal Welfare Council). L’animal doit : 1. Ne pas souffrir de faim et de soif, 2. Ne pas souffrir de contrainte physique, 3. Être indemne de douleurs, de blessures et de maladies, 4. Avoir la liberté d’exprimer des comportements normaux de son espèce, 5. Être protégé de la peur et de la détresse. De plus, il a été montré que la perception du bien-être est différente d’un animal à l’autre. [...]

Les points qui font consensus

Voici les points qui ont été retrouvés dans plus de la moitié des documents consultés :

Devoirs et responsabilités des personnes

Pour les propriétaires et les détenteurs, l’achat doit être réfléchi : ils doivent avoir ou acquérir des connaissances sur les chevaux et leurs besoins et avoir un budget suffisant. De même, les professionnels en contact avec les chevaux (tels que palefreniers, maréchaux,......) et les cavaliers doivent avoir des connaissances solides sur les chevaux et leurs besoins et être formés à l’exercice correct de leur profession pour limiter les douleurs et les contraintes sur les chevaux.

Rappel des besoins fondamentaux des chevaux

Dans ces documents, les notions sur les besoins fondamentaux des chevaux sont rappelées : manger des fibres (foin, herbe) et souvent, besoin de contacts sociaux et de mouvements. Il est également souvent indiqué des informations sur leur thermorégulation : la zone athermique (c’est-à-dire la zone où les chevaux ne luttent ni contre le chaud, ni contre le froid) se situe entre 5 et 20°C (Canada), les chevaux tolèrent de grandes variations de température si le temps d’adaptation est suffisant (Allemagne) et ils supportent bien les basses températures s’ils ont le poil sec et un couchage sec (Norvège).

Logement en box

Le box doit être de taille suffisante et il faut prévoir un boxe de poulinage plus grand pour accueillir la jument et son poulain. Un espace de quarantaine permettra d’accueillir les nouveaux chevaux ou les chevaux malades. La litière doit être faite avec un matériel absorbant et le curage doit être régulier. L’air de l’écurie doit être renouvelé (ventilation naturelle ou artificielle). Les taux d’humidité et d’ammoniac doivent être faibles. Les boxes doivent être bien éclairés. Une alarme incendie doit être présente et un plan d’évacuation des chevaux doit avoir été prévu.

Pâturage

Au pâturage, les clôtures doivent être solides, sans barbelés. Un abri doit être présent en cas de pâturage permanent. Les surfaces des zones de repos ou d’abri doivent être suffisantes pour que les dominés puissent aussi se reposer.

Soins et santé

Les codes s’accordent sur quelques points très généraux : les pieds doivent faire l’objet de soins et de surveillance, les chevaux doivent être vermifugés, et il faut éviter au maximum les blessures et la douleur des chevaux. En cas de blessures ou de douleurs, prendre des dispositions pour soigner ou soulager.

Relation homme-cheval et apprentissages

Dans le jeune âge, les chevaux doivent avoir été en contact avec l’homme, avoir appris à supporter un licol et à donner les pieds. Les apprentissages proposés au cheval doivent être cohérents et progressifs, et adaptés à l’âge de l’animal. Dans le travail, l’intensité des aides doit être adaptée et il faut limiter les punitions et les contraintes."

A suivre dans le prochain numéro : Les points divergents.

1Lire le communiqué intégral : www.oie.int/fr
2Liens vers les archives du magazine : IFCE

retour haut de page

Insolite : reconversion professionnelle

par Laetitia Taillade-Maraninchi

Cheval de course réformé pour cause de blessures, Metro Metero a été acheté pour une deuxième carrière de cheval de loisirs par Ron Krajewski, artiste peintre spécialisé dans les portraits d'animaux, aux Etats-Unis. Malheureusement, la blessure au genou du cheval était devenue une maladie car les os qui avaient été fracturés continuaient à pousser. En 2012, le vétérinaire ne lui donnait plus que deux ans à vivre avant d'être contraint à l'euthanasie .

Son propriétaire a refusé de le laisser au pré dans l'attente de la dégradation de l'état de Metro, il a choisi de partager du temps et une activité avec lui. Ayant remarqué que Metro était joueur et attrapait des objets avec sa bouche pour ensuite les secouer, il l'a incité à manier le pinceau.

Metro en train de peindre

Travaillant aux côtés de son propriétaire, le cheval est devenu artiste peintre à part entière : les quatre premières oeuvres se sont vendues en une semaine et, par la suite, la vente a permis de financer un traitement expérimental pour la maladie de Metro Meteor, qui, s'il n'a pas stoppé la maladie, a ralenti le processus de pousse des os et repoussé l'échéance fatale. Le reste de l'argent gagné par Metro est versé à une association de reconversion de chevaux de course.

peinture
Sur le site fineartamerica.com, les oeuvres de Metro se déclinent également en housse de coussin ou coque pour téléphone

peinture
Metro partage parfois la toile avec Ron Krajewski

Sources : www.huffingtonpost.fr
www.bfmtv.com

retour haut de page

L'image du mois

 

image du mois

retour haut de page

Dans la presse

article publié par /www.lafranceagricole.fr, le 5 mai 2017

Parlement européen - Remettre le cheval dans les débats de la Pac 2020

Le 3 mai, le groupe cheval du Parlement européen s’est réuni autour de Jean Arthuis pour réfléchir à la place de la filière équine dans la future politique agricole commune après 2020.

« Des aides et une fiscalité cohérente sont nécessaires pour soutenir ce secteur qui présente de nombreux avantages pour l’emploi rural et l’environnement européen », affirme le groupe cheval du Parlement européen dans un communiqué de presse.

Jean Arthuis rappelle qu’en octobre dernier, lors d’une conférence avec le Réseau Européen du Cheval (EHN), de multiples failles dans les politiques européennes avaient été soulevées. Le statut du cheval ou la fiscalité qui lui est imposée, par exemple, varient d’un pays à l’autre. L’eurodéputé estime que cela est préjudiciable pour le secteur et la pérennisation des activités équines.

Pour Pit Schlecher, président de la Fédération des chevaux de travail, les activités équines, sont peu prises en compte, mais représentent « une contribution innovante pour répondre aux critères d’une agriculture verte, organique et moderne ».

Future proposition de directive TVA

Concernant les aides venant de paris hippiques, le groupe cheval indique que « ces ressources sont indispensables pour la qualité de l’élevage, l’intégrité des courses hippiques, l’excellence de la filière en France, au Royaume-Uni et en Irlande ».

Au sujet de la fiscalité, Constance Popineau, directrice de la Fédération des éleveurs de pur-sang français, a demandé « plus de flexibilité pour le taux réduit et une extension « généreuse » de l’annexe 3, pour la future proposition de directive TVA attendue pour septembre. Un taux de TVA juste, simple et cohérent signifie une reconnaissance aussi du statut du cheval. La mise en convergence est essentielle, pour rétablir le lien avec l’agriculture et le sport. »

Enfin, Jean Arthuis et Marc Weintein, président du Réseau européen du cheval ont souligné la nécessité, de mettre en convergence les législations et les réglementations équines des États membres de l’UE et d’anticiper les éventuelles conséquences du Brexit.

retour haut de page
version imprimable